Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 07:37
“ La plus grande sagesse se trouve dans la simplicité. Amour, respect, tolérance, partage, gratitude, pardon. Ce n’est ni complexe ni élaboré. La véritable connaissance est gratuite. Elle est encodée dans votre ADN. Tout ce dont vous avez besoin se trouve en vous. Les grands maîtres l’ont dit depuis le début. Trouvez votre cœur et vous trouverez votre chemin. ”
Carlos Barrios

Carlos Barrios est un aîné Maya et Ajq’ij (prêtre et guide spirituel) du clan de l’Aigle. Carlos a initié une recherche sur les différents calendriers Mayas qui circulent. Carlos et son frère Gerardo ont étudié avec de nombreux enseignants et interviewé près de 600 aînés Mayas traditionnels afin d’élargir leur champ de connaissances. Carlos a découvert rapidement qu’il existait plusieurs interprétations contradictoires des hiéroglyphes et pétroglyphes Mayas, des Livres Sacrés « Chilam Balam » et de divers textes anciens.

Carlos s’est exprimé avec force envers ceux qui peuvent avoir contribué à la confusion :

“ Les anthropologues visitent les sites des temples, lisent les inscriptions et inventent des histoires concernant les Mayas mais sans savoir lire les signes correctement, juste avec leur imagination. D’autres personnes écrivent au sujet des prophéties au nom des Mayas, racontant que le monde va prendre fin en Décembre 2012. Les aînés Mayas sont en colère par rapport à ça car il n’est pas question de fin du monde mais de la transformation de celui-ci.

Désormais nous ne sommes plus dans le Monde du Quatrième Soleil mais nous ne sommes pas non plus encore dans celui du Cinquième Soleil. C’est un moment entre-deux, un temps de transition. Et tandis que nous traversons cette transition, une gigantesque convergence mondiale destructrice de l’environnement, de chaos social, de guerres et de changements terrestres continuels, est en train de se produire.

L’humanité subsistera, mais d’une manière différente. Les structures matérielles vont changer et à partir de là nous aurons l’occasion d’être plus humains. Nous vivons dans l’ère la plus importante des calendriers et des prophéties Mayas. Toutes les prophéties du monde, toutes les traditions sont maintenant en train de converger, il n’est plus temps de nous amuser, l’idéal spirituel de cette époque, c’est l’action.

Ce sont les indigènes qui possèdent les calendriers et savent comment les interpréter correctement – pas les autres. La compréhension du temps, des saisons et des cycles des Calendriers Mayas s’avère vaste et sophistiquée. Les Mayas possèdent la compréhension de 17 calendriers différents, dont le Tzolk’in ou Cholq’ij, certains d’entre eux établissant avec précision une carte du Temps sur une période de plus de dix millions d’années.

Tout a été prédit par les cycles mathématiques des calendriers Mayas – les choses vont changer – tout va changer. Les gardiens-des-Jours Mayas voient la date du 21 décembre 2012 comme une renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le début d’une nouvelle ère résultant de – et manifesté par – le méridien solaire traversant l’équateur galactique et la Terre, et s’alignant avec le centre de la galaxie. ”

Au lever du soleil le 21 Décembre 2012, pour la première fois depuis 26.000 ans le Soleil se lèvera pour se joindre à l’intersection de la Voie Lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de Vie, un arbre dont toutes les traditions spirituelles du monde se souviennent.

Certains observateurs disent que cet alignement avec le cœur de la galaxie en 2012 ouvrira un canal afin que l’énergie cosmique puisse circuler à travers la Terre, la purifiant ainsi que tout ce qui l’habite, élevant toute chose à un niveau vibratoire supérieur.

Carlos nous rappelle :

“ Ce processus a déjà commencé. Le changement s’accélère maintenant et va continuer à s’accélérer. Si le peuple de la Terre peut atteindre cette date de 2012 en bon état sans avoir trop détruit la planète, nous nous élèverons à un nouveau niveau plus élevé. Mais pour y parvenir, nous devons transformer les forces extrêmement puissantes qui cherchent à bloquer le chemin. ”

La date du solstice d’hiver spécifiée sur le calendrier de 2012 ne marque pas la fin du monde. Beaucoup de personnes « extérieures » qui écrivent au sujet du calendrier Maya font du sensationnalisme avec cette date, mais ils sont ignorants. Ceux qui savent sont les indigènes aînés chargés de garder la tradition.

Carlos nous dit :

“ L’économie est désormais une fiction. La première phase de transition de cinq ans d’août 1987 à août 1992 fut le commencement de la destruction du monde matériel. Dix ans plus tard, nous sommes à présent encore plus profondément dans la phase de transition et beaucoup des prétendues sources de stabilité financière s’avèrent en fait illusoires. Les banques sont faibles. Elles traversent un moment délicat. Il est possible qu’elles s’effondrent mondialement si nous n’y prêtons pas attention. À présent, les gens sont en train de prendre conscience. ”

Les pôles Nord et Sud sont tous deux en rupture. Le niveau de l’eau dans les océans va monter. Mais simultanément les fonds des océans, en particulier près de Cuba, vont également s’élever. Carlos raconte une histoire concernant l’une des dernières cérémonies Maya du Nouvel An au Guatemala. Il dit que l’un des aînés Mam les plus respectés, qui vit toute l’année dans une grotte de montagne isolée, a voyagé jusqu’à Chichicastenango pour s’adresser aux gens lors de la cérémonie. L’aîné a prononcé un message simple et direct. Il a appelé les êtres humains à se rassembler pour soutenir la Vie et la Lumière.

“ Actuellement chaque personne et chaque groupe suit son propre chemin. L’aîné venant des montagnes a dit qu’il existe encore de l’espoir si les personnes œuvrant pour la Lumière parviennent à se rassembler et à s’unir d’une manière ou d’une autre. Nous vivons dans un monde de polarité — jour et nuit, homme et femme, positif et négatif. La lumière et l’obscurité ont besoin l’une de l’autre. Elles forment un équilibre.

En ce moment-même les énergies du côté obscur sont très puissantes et très déterminées quant à ce qu’elles veulent. Elles ont une vision très claire concernant leurs priorités et leur hiérarchie. Elles travaillent sous de nombreuses formes afin de nous empêcher de nous connecter en 2012 avec le Cinquième Monde.

Du côté de la Lumière, tous pensent qu’ils sont les plus importants, que leurs propres compréhensions ou que les compréhensions de leur groupe sont la clé. Il existe une diversité de cultures et d’opinions, et donc de concurrence, de diffusion mais pas de focalisation commune. ”

Carlos croit que les énergies du côté obscur travaillent dans le but de bloquer l’unité à travers le déni et le matérialisme, qu’elles travaillent également pour détruire ceux qui œuvrent avec la Lumière pour élever la Terre à un niveau supérieur. Ces énergies obscures aiment l’énergie du vieux Quatrième Monde déclinant, le matérialisme. Elles ne veulent pas que celui-ci change. Elles ne désirent pas l’unité. Elles veulent demeurer à ce stade et sont effrayées par le prochain niveau.

Le pouvoir obscur du Quatrième Monde en déclin ne peut être détruit ou dominé. Il est trop puissant et décidé, et vouloir le détruire ou le dominer est une mauvaise stratégie. L’obscurité ne peut être transformée que lorsqu’elle est confrontée à la simplicité et à l’ouverture du cœur. C’est cela qui conduit à l’unité et c’est un concept-clé dans le Monde du Cinquième Soleil.

Carlos a déclaré que l’ère émergente du Cinquième Soleil va attirer l’attention sur un élément très sous-estimé. Tandis que les quatre éléments traditionnels Terre, Air, Feu et Eau ont dominé diverses époques du passé, au temps du Cinquième Soleil il y aura un cinquième élément dont il faudra tenir compte – cet élément est « l’ÉTHER ».

Le dictionnaire définit l’éther comme une « substance hypothétique censée occuper tout l’espace, supposée être responsable de la propagation du rayonnement électromagnétique dans l’espace ». Peut-être pourrait-on le définir comme « l’espace entre l’espace ». Je pense que cela pourrait se manifester par l’alignement des particules chargées par notre système solaire (Soleil) et l’expansion de notre galaxie (Voie Lactée). L’élément « éther » représente l’énergie spirituelle.

“ L’élément du Cinquième Soleil est céleste. Dans l’environnement éthérique il peut y avoir une fusion des polarités. Il n’y aura plus d’obscurité ou de lumière en l’homme mais une unité plus élevée. Mais pour l’instant le royaume des ténèbres n’est pas intéressé par cela. Ils sont organisés pour la bloquer. Ils cherchent à déséquilibrer la Terre et son environnement afin que nous ne puissions pas être prêts pour l’alignement en 2012.

Nous devons travailler ensemble pour la paix et équilibrer les forces contraires. Nous devons prendre soin de la Terre qui nous nourrit et nous abrite. Il nous faut nous engager profondément, cœur et esprit, dans l’accomplissement de l’unité et je parle d’unité maintenant, afin de pouvoir faire face à l’opposition et préserver la vie.

Nous sommes instables – nous ne pouvons désormais plus nous amuser. Notre planète va soit être renouvelée soit ravagée. Il est maintenant temps de nous réveiller et de poser des actes. Chacun d’entre nous est indispensable. Il y a une raison d’être pour chacun de nous ici actuellement. C’est un moment difficile mais très particulier. Nous avons l’opportunité de grandir mais il nous faut être prêts pour ce moment historique.”

Carlos dit :

“ Les changements qui ont été prophétisés vont se produire, mais ce sont nos attitudes et nos actions qui vont déterminer combien elles seront difficiles ou aisées. Nous devons agir, réaliser des changements et élire pour nous représenter des gens qui comprennent et qui prendront des mesures politiques pour respecter la Terre.

La méditation et les pratiques spirituelles sont bénéfiques mais l’action également. Il est très important d’être clair par rapport à qui vous êtes et à votre relation à la Terre. Développez-vous en fonction de votre propre tradition et de l’appel de votre coeur. Mais souvenez-vous de respecter les différences et d’œuvrer pour l’unité. Mangez intelligemment – une grande partie de la nourriture est corrompue de façon soit subtile soit grossière. Prêtez attention à ce que vous mettez dans votre corps. Apprenez à conserver les aliments et à économiser l’énergie. Apprenez quelques bonnes techniques de respiration pour maîtriser votre souffle. Soyez clairs. Suivez une tradition qui possède de profondes racines. Peu importe la tradition, votre cœur vous le dira, mais elle doit avoir de profondes racines.

Nous vivons dans un monde fait d’énergie. Une tâche importante en ce moment est d’apprendre à ressentir ou à voir l’énergie de tous et de tout – celle des gens, des plantes, des animaux. Cela devient de plus en plus important alors que nous nous rapprochons du Monde du Cinquième Soleil, car cette énergie est associée à l’élément de l’éther – le plan où vit et se tisse l’énergie. Allez sur les lieux sacrés de la Terre pour prier pour la paix, ayez du respect pour Elle qui nous fournit notre nourriture, nos vêtements et nos abris. Nous avons besoin de réactiver l’énergie de ces lieux sacrés. C’est notre travail.

Une technique de prière simple mais efficace est d’allumer des bougies blanches ou de couleur bleu ciel. Octroyez-vous un moment de tranquillité. Exprimez votre intention à la flamme et envoyez sa lumière vers les dirigeants qui ont le pouvoir de faire la guerre ou la paix. ”

Carlos nous rappelle que cette période est d’une importance cruciale pour l’humanité et la Terre. Chaque personne est importante. Il explique que les anciens ont ouvert les portes pour que d’autres peuples puissent se rendre en pays Maya et y recevoir la tradition.

“ Les Mayas ont longtemps apprécié et respecté le fait qu’il y ait d’autres couleurs, d’autres peuples et d’autres systèmes spirituels. Ils savent que le destin du monde Maya est lié à la destinée du monde entier. ”

Texte référé par une amie - Source inconnue...
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 17:05

 

Photo
 

« Selon les prophéties Maya, Hopi et Inca, nous sommes à un point tournant de l'histoire humaine. Les Mayas ont identifié l'année 2012 comme étant l'aboutissement d'une période de grande confusion et de grands bouleversements, celle dans laquelle une nouvelle espèce humaine va naître d'elle-même. Nous allons faire un saut quantique dans ce que nous allons devenir, en passant de l'Homo Sapiens à l'Homo Luminous – c'est-à-dire, des Êtres ayant la capacité de percevoir la vibration et la lumière qui composent le monde physique à un niveau beaucoup plus élevé. »

Alberto Villoldo.

Artiste: Alex Grey

Traduction facebook.com translight
https://www.facebook.com/TransLight

 

  1. "According to the prophecies of the Maya, the Hopi, and the Inka, we're at a turning point in human history. The Maya identified the year 2012 as the culmination of a period of great turmoil and upheaval, one in which a new species of human will give birth to itself. We're going to take a quantum leap into what we are becoming, moving from Homo sapiens to Homo luminous - that is, beings with the ability to perceive the vibration and light that make up the physical world at a much highe            
         
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 06:39
LE 21 DÉCEMBRE, LA DATE DE LA RENAISSANCE SELON
LES GARDIENS DU TEMPS MAYA
L'alignement de toutes les planètes est prévu le 21 décembre 2012

Historien, anthropologue et chercheur, Carlos Barrios naquit au sein d'une famille espagnole de l'Altiplano, sur les hauteurs du Guatemala. Sa famille vivait à Huehuetenango, qui est également le lieu de résidence de la tribu maya Mam. Les Mam sont considérés chez les Mayas comme les Gardiens du Temps, des références et des autorités au niveau des anciens calendriers.

Après avoir étudié pendant 25 ans auprès des Anciens de la tribu Mam, Barrios devint lui-même un Ajq'ij Maya, un prêtre habilité à officier des cérémonies et un Guide Spirituel du Clan de l'Aigle. Les calendriers Mayas font actuellement l'objet d'un grand intérêt auprès de milliers de personnes, car ils se focalisent sur la fameuse date du 21 décembre 2012. Carlos Barrios étudie depuis des années les différents calendriers mayas avec l’aide de son frère Gerardo. Ils ont interrogé plus de 600 Mayas. '' Les anthropologues visitent les sites des temples'', dit Carlos Barrios, ''ils lisent les stèles et les inscriptions et inventent des histoires à propos des Mayas, mais ils ne savent pas lire les signes correctement. Certains annoncent la fin du monde pour décembre 2012. C'est simplement leur imagination. Les anciens Mayas ne sont pas contents de cette interprétation. Le monde ne va pas se terminer. Il sera transformé. Les Indiens ont des calendriers et savent comment les interpréter de façon précise, mais pas les Occidentaux ''.

LES CALENDRIERS MAYAS

La compréhension maya du temps, des saisons, des cycles est vaste et complexe. Les Mayas ont eu 17 calendriers différents, dont certains décrivent les événement temporels de façon précise pendant plus de 10 millions d'années. Le calendrier qui a tout particulièrement attiré l'attention, depuis 1987, est appelé le Tzolk'in ou Cholq'ij. Il est basé sur le cycle des Pléiades, est considéré comme sacré et détermine d'importants tournants de l'histoire de l’humanité.

Par exemple, dans l'année dite « du Roseau », un jour y est mentionné en tant que très important pour les Amérindiens. Ce jour correspond au dimanche de Pâques du 21 Avril 1519, jour où Hernando Cortez et sa flotte de 11 galions espagnols arrivèrent du vieux continent et accostèrent sur la côte bordant ce qui est aujourd'hui devenu la ville de Vera Cruz au Mexique. Quand les navires espagnols apparurent à l’horizon, les populations indigènes les observèrent et attendirent de voir ce qui allait se passer. Les voiles ondulantes des navires ressemblaient vraiment à des vols de papillons rasant la surface de l'océan. Or, cette arrivée était justement annoncée par le calendrier Tzolk’in sous la forme d’un vol de papillons.

Une ère nouvelle a alors commencé, mais ce n’était pas une ère de paix, d’harmonie ni de fraternité. Les Mayas ont appelé cette ère « les Neuf Bolomtikus », ou « les Neuf Enfers » de 52 années chacun. Les neuf cycles se sont déroulés exactement comme les Anciens l’avaient annoncé : les terres et la liberté furent arrachées aux Indiens. La maladie, la convoitise, la haine et l'égoïsme s’installèrent durablement dans cette partie du monde.

Le Tzolkin : l’un des 17 calendriers mayas
Ce qui commença avec l'arrivée de Cortez, a duré jusqu'au 16 août 1987 (1519 + 9 x 52 = 1987), date dont beaucoup d’entre nous se souviennent comme étant celle de la Convergence Harmonique. Des millions de personnes ont célébré cette date par des cérémonies dans des sites sacrés, priant pour une transition fluide vers la nouvelle Ère, le Monde du Cinquième Soleil.

Selon Carlos Barrios, nous sommes depuis 1987 dans une période où le bras droit du monde matérialiste est en train de disparaître, lentement mais inexorablement. Nous sommes sur la cuspide de la nouvelle Ère, là où la paix commence et où les gens vivent en harmonie avec la Mère Terre. Nous ne sommes plus dans le monde du Quatrième Soleil, mais nous ne sommes pas encore dans le monde du Cinquième Soleil. C'est la période entre les deux, la période de transition.

Cette période de transition se traduit par une énergie colossale de destruction de l'environnement, de chaos social, de guerre et de changements terrestres. Tout ceci avait été prévu de longue date par les anciens Mayas. Ce n’est, selon Barrios, qu’une simple question de « spirale mathématique ». ''Il y aura de grands changements'', affirme-t-il, ''tout changera''. Il dit que les Gardiens du Temps mayas considèrent le 21 décembre 2012 comme la date de la renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le démarrage d'une nouvelle Ère résultant du réalignement de l’axe polaire avec le centre de notre galaxie.

Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l'intersection de la Voie lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l'Arbre Sacré, l'Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde.
le cinquième Dieu du Soleil Toniatiuh
Ci-contre: Détail de l’un des calendriers mayas montrant le cinquième Dieu du Soleil Toniatiuh entouré des représentations des quatre cycles de création et de destruction précédents. (Cancun - Mexique).

Certains observateurs, disent que cet alignement avec le cœur de la galaxie en 2012, ouvrira un canal pour l'énergie cosmique afin qu'elle puisse couler à travers la terre, la nettoyant ainsi que tout ce qui demeure en elle et élevant tout vers un plus haut niveau de vibration. Ce processus a déjà commencé, indique Carlos Barrios : '' le Changement s'accélère maintenant et il va encore continuer à s'accélérer. Si l’humanité parvient à atteindre 2012 dans de bonnes conditions, sans avoir trop saccagé la planète, nous nous élèverons à un plus haut niveau. Mais pour en arriver là, nous devons transformer d'énormes et puissantes forces qui cherchent à nous bloquer le passage. ''

Source : secretdebase.free.fr http://secretebase.free.fr/
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 07:50

   

21 décembre 2012 – Le point Zéro

Transmis par Arcturius, le 1 décembre 2012
         
21 – 12 – 2 0 1 2 … Date Cosmique de la Peur

! AVERTISSEMENT !
LE 21 DECEMBRE 2012 N’EST PAS LE JOUR DE LA FIN DU MONDE !
CETTE CROIX N’EST PAS UN ALIGNEMENT PARFAIT
2012 N’A RIEN A VOIR AVEC LES MAYAS

Le CALENDRIER MAYA à été étudié en profondeur et sérieusement depuis quelque temps, entre autre par le Dr J. Calleman et Ian Xel Lungold. Il s’avère que le compte long (qui est différent du calendrier Tzolkin) ne se termine pas le 21 DECEMBRE 2012 mais le 28 OCTOBRE 2011. Date de l’accomplissement du plan cosmique (les 9 cycles galactiques et les 13 cieux).

Le 21 DECEMBRE 2012 comme fin du calendrier MAYA est une croyance basé sur la fantasie de vouloir faire correspondre le calendrier au phénomène astronomique connue (alignement des planètes et du centre galactique sur le plan écliptique solaire) et s’est avéré fausse. C’est astronomiquement FAUX !

Puis le déluge revint et celui qu’on appelait Marduk, Apep, Seth, Typhon, Némésis, Shiva, Gung-gung, La grande Noire, Le Dragon Rouge, Le grand Phœnix, Yahweh, Quetzalcoatl, Lucifer, Wormwood, Étoile Bleue, Étoile Rouge, Fier Messager, Grande Étoile, Grande Comète, La Comète du Jugement Dernier, The Day of the Lord, Le Jugement Dernier, Le Perturbateur, l’Intrus, Christos, l’Invité Céleste, NIBIRU alias NEB-HORUS (le seignerur Horus), revint encore une fois imposer son cycle à la terre et aux hommes …

Il s’agit de la préparation du retour d’ORION dans le ZODIAQUE (circa 2160) régénéré sous le nom d’ HORUS et assimilé à LUCIFER / VENUS. C’est l’âge du verseau connu également comme l’âge d’ HORUS. Cette période indique également un changement climatique.

Voir : Secret du Zodiaque

Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l’intersection de la Voie lactée et du plan écliptique.

Symboliquement, cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’ ARBRE DE VIE de la KABBALE, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde.

Le 20 mai 2012 il y aura une Éclipse annulaire du SOLEIL, le 6 JUIN 2012 (6-6-12) ce déroulera dans le ciel le Second et dernier TRANSIT DE VENUS du siècle (un phénomène assez rare!). Puis, le 13 novembre 2012 nous pourrons voir une Éclipse totale de SOLEIL (visible dans le nord de l’Australie et dans le Pacifique sud).

2012 ET RELIGIONS

Le solstice hiver du 21.12.2012 marque la fin de l’année 2012. Le soleil sera au plus bas pendant 3 jours jusqu’à Noël, le jour de la renaissance symbolique du soleil (Jésus / Horus).

Sur le billet de 1 dollar américain, nous découvrons le texte » NOVUS ORDO SECLORUM » qui veux dire NOUVEL ORDRE SECULAIRE, le mot séculaire indiquant un SIECLE.

La FED a été crée en 1913 et également le billet d’un dollar.

2012 puis 2013 devraient marquer la fin de ce siècle et le début du chaos mondial économique, puis l’instauration d’un nouvel ordre et d’une nouvelle monnaie, comme l’indique la devise du rite Ecossais maçon » ORDO AB CHAOS » (un nouvel ordre à partir d’un chaos).

Pour instaurer le calendrier du N.O.M. il fallait bien posséder les textes anciens et les connaissances des égyptiens et des autres civilisations avant eux.

L’alignement cosmique du 21 décembre 2012 représente donc symboliquement l’ARBRE DE VIE de la KABBALE ou l’alignement des planètes du CHANDELIER à sept branches, le Menorah, pour la réalisation d’un plan cosmique. On peut évidement penser au GRAND ISRAEL et la reconstruction du TEMPLE de SALOMON (SOL-OHM-MOON), le projet ultime des sociétes secrètes.

Voir : L’agenda Occulte

TRANSIT DE VENUS DU 6 JUIN 2012

Le Phénomène Astronomique de 2012 est le transit de Vénus

Ce n’est qu’en 1966 que les astronomes connurent exactement la durée d’un jour vénusien, c’est à dire la durée de la rotation de la planète autour de son axe. Cette rotation sidérale équivaut à 243 jours terrestres et surprise, Vénus est la seule planète du système solaire à tourner à contre sens des autres. Cette rotation sidérale rétrograde constitue une énigme pour les scientifiques. De plus, cas unique, l’orbite de Vénus est un cercle presque parfait, son excentricité n’est que de 0,007, moins de 1%.

Les coïncidences étranges concernant les relations de Vénus avec la terre sont nombreuses. Les deux planètes sœurs sont en harmonie. La période de rotation de Vénus avec la période de révolution de la Terre sont synchronisées. La terre effectue deux révolutions autour du soleil au cours de trois jours vénusiens : 365×2 = 730 et 243×3 = 729 (9 au cube).

Huit années terrestres égalent treize ans de Vénus : 365,25×8 = 2922 et 224,7×13 = 2921,1.

Tous les 584 jours, lors de la conjonction de Vénus avec le soleil, la planète nous présente toujours la même face. En effet, en 584 jours elle a effectué 4 révolutions synodiques de 146 jours par rapport à la Terre ; c’est à dire qu’en fonction du mouvement des deux planètes un point fixe quelconque sur Vénus s’est retrouvé face à la Terre tous les 146 jours. Alors que ce même point se présente tous les 116,7 jours face au soleil.

Au cours de huit années de la Terre, alors que les cinq conjonctions de Vénus avec le soleil dessinent un pentagone dans le ciel, il s’écoule :

  • - 12 rotations sidérales de Vénus autour de son axe.
  • - 13 révolutions sidérales (années vénusiennes de 224,7 jours).
  • - 20 rotations synodiques de 146 jours par rapport à la terre.
  • - 25 rotations synodiques de 116,7 jours par rapport au soleil.

Les synchronisations, il est vrai, ne sont pas rigoureusement exactes, mais elles présentent tout de même une précision de l’ordre de 0,2% et 0,03%, ce qui est déjà exceptionnel. Ajoutons à cela que la période de huit ans est celle de l’octaétéride des Anciens qui comptait 99 lunaisons.

Comme le 8 juin 2004, la conjonction de VENUS et du SOLEIL du 6 JUIN 2012 sera un événement céleste extraordinaire, puisque la planète passera juste devant le disque solaire. C’est un phénomène très rare observé chaque fois par les astronomes du monde entier depuis 1639. Ces passages précis se produisent régulièrement tous les 113 et 130 ans par paires espacées de huit ans. Ils ont lieu soit en décembre au nœud ascendant, soit en juin au nœud descendant. Le nombre moyen des passages est de quatre en 243 ans ; encore une coïncidence.

Dans l’antiquité, les astronomes grecs, égyptiens, babyloniens et chinois connaissaient Vénus et notaient ses mouvements.

Les Grecs anciens pensaient que les apparitions matinales et vespérales de Vénus correspondaient à deux objets différents, Hesperus l’étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma) du soir et PHOSPOHRUS l’étoile du matin.

On attribue à Pythagore la découverte qu’il s’agissait de la même planète. Au IVe siècle av. J.-C., Héraclide du Pont émis l’hypothèse que Vénus et Mercure orbitaient autour du Soleil et non de la Terre. Aucun élément ne permet d’affirmer que ces cultures connaissaient les transits, cependant les grecs organisaient les jeux olympiques selon les PENTACLES de vénus, comme c’est toujours le cas de nos jours …

Voir : Jeux Olympiques occultes

Vénus était importante pour les civilisations précolombiennes, en particulier pour les Mayas qui la nommaient Chak ek, « la grande étoile » et lui accordaient peut-être plus d’importance qu’au Soleil ; ils identifiaient Vénus au dieu KUKULKAN, équivalent maya de QUETZALCOAT et basaient leur calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes…) essentiellement sur les cycles de Vénus. Dans le Codex de Dresde, les Mayas tracèrent le cycle complet de Vénus, mais malgré leur connaissance précise de ses mouvements, ils ne mentionnent pas le transit.

Bien qu’au XVIIe siècle les astronomes savaient calculer les distances relatives de chaque planète par rapport au Soleil en terme de distance Terre-Soleil (c’est-à-dire en unité astronomique), cette unité de base n’avait jamais été précisément mesurée. Johannes Kepler fut le premier à prédire un transit de Vénus pour 1631, mais il ne fut pas observé car la prédiction de Kepler n’était pas assez précise.

L’ÂGE DU VERSEAU

L’Ere du Verseau ne correspond à aucun phénomène astronomique remarquable

Plusieurs sociétés secrètes, mouvements et sectes annoncent l’AGE DU VERSEAU pour 2012. L’ère du Verseau ne correspond à aucun phénomène astronomique remarquable! Les « ères » dont on parle dans le new age sont au contraire des intervalles de temps relativement égaux. La conséquence est qu’elle ne peuvent pas avoir de limite très précise : tout ce que l’on peut dire est que la position du point vernal est « en gros » dans telle ou telle constellation; et qu’il est actuellement entre Poissons et Verseau.

Voir : L’Âge du Verseau

2012 ET LES MAYAS

LE POINT ZERO MAYA = 28 OCTOBRE 2011

Le calendrier MAYA à été étudié en profondeur et sérieusement depuis quelque temps, entre autre par le Dr J. Calleman et Ian Xel Lungold, et il s’avère que le compte long (qui est différent du calendrier Tzolkin) ne se termine pas le 21 décembre 2012 mais le 28 OCTOBRE 2011. Date de l’accomplissement du plan cosmique (les 9 cycles galactiques et les 13 cieux). Le 21 décembre 2012 comme fin du calendrier maya est une croyance basé sur la fantasie de vouloir faire correspondre le calendrier au phénomène astronomique connue (alignement des planètes et du centre galactique sur le plan écliptique solaire) et s’est avéré fausse. Ian Xel Lungold était membre de l’église de scientologie!

Pour le décompte (le jour ZERO), pas plus que le compte calendaire, le compte long Maya ne peut être considéré comme un calendrier. Il s’agit, en effet, de dater les jours à partir d’une origine et de façon linéaire. Le système comprenait plusieurs « unités périodiques » que les mayas « entassaient » pour marquer la date voulue. Chacune des périodes était associée à une représentation spéciale qui pouvait revêtir différentes formes comme les glyphes …

L’origine de ce compte était fixée à la date nommée 13 baktun, 4 ahau, 8 cumku correspondant au 12 août 3114 av. J.C. de notre calendrier grégorien (11 août -3113). C’est du moins une des dates possibles pour les différentes hypothèses dont les plus retenues actuellement sont 11, 12 ou 13 août 3114 av. J.C. Le JOUR ZERO du Compte long Maya, correspond donc au 13 août 3114 avant notre ère, ce qui correspond à la date du calendrier Julien 584.283.

Cette date se décompose comme suit : compte long : 0.0.0.0.0 ; calendrier Tzolkin : 4 Ahau ; calendrier Haab : 8 Cumku. Elle est aussi quelquefois notée 13.0.0.0.0 au lieu de 0.0.0.0.0 signifiant certainement ainsi la fin d’un cycle précédent. Le cycle actuel se terminera lorsqu’il sera arrivé à nouveau à 13.0.0.0.0 soit en 2012.

Selon certaines hypothèses, la date 0.0.0.0.0 correspondrait, pour les Mayas, à la date de création du monde ou celle de la naissance de certaines de leurs divinités. Pour le grand spécialiste américain de l’astrologie Maya, Bruce Scofield, pense que d’après les inscriptions mayas trouvées sur les stèles, le début du cycle de 5 125 ans.

C’est à cette date que la planète Vénus était apparue pour la première fois au-dessus de l’horizon terrestre, marquant la naissance du cosmos actuel.

Le jour « zéro » du Compte long Maya, correspond au 13 août 3114 avant notre ère, ce qui correspond à la date du calendrier Julien 584.283. Cette corrélation a été connue grâce à 3 chercheurs : Goodman, Martinez et Thompson (GMT). Nous sommes également dans un cycle de 13 ans qui a débuté le 21 décembre 1999. Ces trois cycles prendront fin le 21 décembre 2012 .

Le 21 décembre 2012 marquerait la fin du grand cycle 13-baktun dans le calendrier Maya (13 baktuns = 13 cycles de 144 000 jours: 1 872 000 jours soit plus de 5125 ans).

La date de 13.0.0.0.0 donne une idée de la date Maya de la création du monde : 6 Sep 3114 BC (Julien) = 11 Aug 3114 BC (Grégorien). Le Compte Long 13.0.0.0.0 devrait de nouveau être atteint le 21 décembre 2012. Les prévisions des Mayas étaient si précises qu’elles se basaient sur une unité de temps qui correspond à 1 millième d’une journée de 24 heures, soit moins de 1 minute et trente secondes.

La compréhension maya du temps, des saisons, des cycles est vaste et complexe. Les Mayas ont eu 17 calendriers différents, dont certains décrivent les événement temporels de façon précise pendant plus de 10 millions d’années.

Le calendrier qui attire l’attention, depuis 1987, est appelé le « Tzolk’in » ou « Cholq’ij ». Il est basé sur le CYCLE DES PLEIADES et de VENUS et est considéré comme sacré et détermine d’importants tournants de l’histoire de l’humanité.

Le Calendrier MAYA est composé de 9 CYCLES DE TEMPS imbriqués qui se terminent tous simultanément en 2012. Chauqe niveau, les INFRAMONDE évolue vingt fois plus vite que le précédent, ce qui provoque une accélération exponnentielle du temps et de l’Evolution.  

Ainsi, 2012 est cette date remarquable où un grand cycle de 16,4 milliards d’années et ses huit cycles imbriqués vont culminer.

La Grande Transformation : Cinquième soleil, cinquième dimension, cinquième élément.

Après une période de transition 1987-2012 (destruction de l’environnement, chaos social, guerres, bouleversements planétaires, cataclysmes en série, etc.), les gardiens du Temps Mayas considèrent le 21 décembre 2012 (le solstice d’hiver) comme la date de la renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil.

Puis viendra le Changement d’Âge, le temps de la « Grande Transition » vers ce que les Mayas appelaient « l’Âge Itza », l’âge de Lumière et de Sagesse qui apportera la conscience de la multidimensionnalité (5ème dimension).

Ce sera le démarrage d’une nouvelle Ère résultant du réalignement de l’axe polaire avec le centre de notre galaxie.

En tout, les Mayas ont 17 calendriers différents, dont certains décrivent les événement temporels de façon précise pendant plus de 10 millions d’années.

CI-contre: Détail de l’un des calendriers mayas montrant le cinquième Dieu du Soleil Toniatiuh entouré des représentations des quatre cycles de création et de destruction précédents. (Cancun – Mexique).

Il est aujourd’hui établi que le point de départ de ce calendrier, le jour « zéro » du Compte long Maya, correspond au 13 août 3 114 avant notre ère. C’est à cette date que la planète VENUS était apparue pour la première fois au-dessus de l’horizon terrestre, marquant la naissance du cosmos actuel.

Ce compte long n’a pas seulement trait au cycle régulier de Vénus autour de la Terre, qui dure en moyenne 584 jours, mais aussi à son cycle complet par rapport à la rotation de l’axe de la Terre, un cycle qui se compte en millions d’années.

Les mayas se préoccupaient beaucoup des infimes variations qui créé un décalage entre le plan de rotation de Vénus et l’axe de rotation de la Terre elle-même. Toutes les dates de leur calendrier fait référence au « Grand cycle de Vénus ». Le manuscrit Maya désigné sous le nom de « Codex Cospi » montre différents aspects de Vénus. Ainsi, avec les cycles de Vénus, les Mayas pensaient pouvoir prédire ce qui arriverait à chaque « mort » de Vénus.

Les anciens Mayas ne sont pas contents de l’ interprétation d’ anthropologues qui inventent des histoires à propos des Mayas. Certains annoncent la fin du monde pour décembre 2012 alors que c’est faux, le monde ne va pas se terminer. Il sera transformé.

Cette période de transition en 2012 se traduit par une énergie colossale de destruction de l’environnement, de chaos social, de guerre et de changements terrestres. Tout ceci avait été prévu de longue date par les anciens Mayas. Les Gardiens du Temps mayas considèrent le 21 décembre 2012 comme la date de la renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le démarrage d’une nouvelle Ère résultant du réalignement de l’axe polaire avec le centre de notre galaxie.

Le 3 aout 2004 en Grande-Bretagne à proximité du tumulus de Silbury Hill (site de Stonehenge), un Crop Circle extrêmement élaboré a été découvert dans un champs. Désigné par de nombreux spécialistes comme « le crop circle de l’année » et aussi grand qu’un terrain de football, le Cercle de récolte fait directement référence au calendrier Maya et à ses symboles.

Baptisé « Jour du Destin » par certains, « Jugement Dernier » ou encore « Fin des Temps » par d’autres, ce majestueux cercle de cultures de plus de 150 mètres de diamètre évoque irrésistiblement la symbolique des anciens calendriers mayas et aztèques.

LSteve Alexander, un expert qui a photographié des centaines de cercles de récolte à travers le monde, commente cette incroyable formation : « C’est le cercle de récolte le plus complexe que j’ai jamais vu! je sais qu’un tas de gens pensent que tous ces cercles sont faits artificiellement par la main de l’homme, mais pour celui-ci c’est très peu probable. Cela prendrait des jours pour réaliser un dessin aussi gigantesque : or ce cercle est apparu en une nuit ! »

Le cercle de récolte présente sur son pourtour une suite binaire bien connue des anthropologues spécialistes de l’Amérique précolombienne. On en retrouve notamment des éléments sur le socle circulaire d’une statue du XVIème siècle représentant le dieu aztèque Xochipilli et découverte dans les années 1850 sur un versant du volcan Popocatépetl, près de Tlamanalco au Mexique.

Xochi signifie fleurs ou végétation et Pilli signifie Prince. Dans la tradition maya-aztèque, Xochipilli est le dieu de la végétation, des fleurs et des récoltes, mais aussi celui de l’amour, de la beauté, de la musique et de la danse.

La statue est faite d’une seule pièce, et d’après le grand anthropologue espagnol Carlos Barrios, qui a passé 25 années au Guatemala chez les Mam, »les Gardiens du Temps » selon la tradition maya, elle représente le dieu assis sur la Terre en train d’organiser et d’harmoniser les cycles du temps.

Selon les Olmèques, les Mayas et les Aztèques, ainsi d’ailleurs que dans la tradition indienne et mésopotamienne, le temps n’est pas linéaire mais procède de cycles qui se répètent continuellement : de la même manière que les planètes, les systèmes solaires et les univers naissent, meurent et renaissent de leurs cendres, les particules du temps se répètent indéfiniment en s’enroulant autour d’elles-mêmes sur le serpent de l’infini.

Les différents calendriers Mayas et Aztèques présentent tous l’année 2012 comme marquant la fin du Cycle actuel, celui du « Quatrième Soleil », et le commencement d’un nouveau Soleil, le Cinquième, celui de l’àge Cosmique dont on ne peut se faire aucune idée à travers nos repères actuels.

C’est pourquoi l’extraordinaire cryptogramme de Silbury Hill, inspiré de ces calendriers, se réfère probablement lui aussi à cette échéance de l’année 2012.

Le chercheur britannique C. Lewis a travaillé sur le fonctionnement du système de mesures utilisé dans les anciens calendriers mayas et aztèques son adaptation au cercle de Silbury Hill. Selon lui, il ne fait aucun doute que le diagramme figuré sur ce crop circle d’un genre tout à fait nouveau indique une sorte de compte à rebours sur une minuterie en forme « d’horloge-calendrier » inspirée du modèle maya-aztèque.

Chaque carré interne valant 130 ans, la position de l’aiguille sur le dernier carré indique qu’il nous reste un peu plus de 5 % de ces 130 ans à parcourir, soit environ 8 années. Or, si l’on ajoute environ 8 années à août 2004, on tombe à peu près exactement sur l’échéance du 21 décembre 2012 correspondant à la fin des calendriers mayas.

Voir : Prophéties mayas

LE CYCLE DESTRUCTEUR

La terre, tout comme le soleil possèdent et subissent des cycles qui leurs sont propres. Des cycles qui sont peu de chose à l’échelle humaine mais qui ont de fois en fois de l’influence sur notre qualité de vie. Un de ces cycles possède une fréquence de 396 ans. Et, à tous les 13 cycles de ce 396 ans pour diverses raisons, la terre entre dans un cycle plus sévère de conséquence.

Ces 13 périodes de 396 années donnent un total de + ou – 5126 ans.

Ce supercycle de 5126 ans n’est pas constant, lui-même inscrit à l’intérieur d’un autre cycle qui est de la même durée que la précession des orbites soit 25.900 ans et dont le maximum aurait eu lieu il y a 10.256 ans. Les cycles subséquents incluant celui de 2012 sont le déclin de ce maximum et celui ci est probablement le dernier pour un moment. La quasi-totalité des grandes périodes de la terre et des sociétés de l’homme analysé s’harmonisent avec ce cycle de 396 ans.

La période actuelle de 5146 ans dans laquelle nous vivons présentement se terminera en 2012. Les changements climatiques et géophysiques et cosmologiques actuels, qui n’ont absolument rien à voir avec l’activité humaine, nous démontrent qu’un impact sévère se fait sentir depuis 20 ans.

Ce cycle est une période de 20 ans ayant débuté en juin 2000 et se terminera en décembre 2020. D’ici là, suivant les périodicités de la terre et le positionnement des planètes du système solaire des soubresauts géo climatiques importants sont à prévoir.

La période glacière laissa sur la planète des pôles de glace beaucoup plus importants qu’ils ne le sont aujourd’hui. La glace recouvrait la quasi-totalité de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud, ne laissant que l’équateur et autres endroits épars. La dernière période glaciaire s’est étalée de -110.000 ans à -15.000 ans. La TERRA INCOGNITA est identifiée ainsi à cause de son impact très important sur le développement des générations mégalithiques et modernes jusqu’à nous. Cette période débuta en 13.426 avant JC pour se terminer en 8280 avant JC.

La période mégalithique, qui est la génération d’avant nous celle des dolmens et des pyramides. D’une durée de 5146 ans elle aussi, elle débuta en -8280 av. J.C et se termina en -3134 av. J.C.

L’ après Déluge, la période moderne, comprend tout ce qui s’est produit depuis le dernier déluge jusqu’à ce jour. Elle débuta en -3134 av. J.C et se terminera en 2012.

Selon platon : « Quand, d’un autre coté les Dieux purgent la terre avec un déluge d’eau, les survivants furent des vieillards et des bergers qui vivaient sur les montagnes. Mais ceux qui vivaient dans les cités étaient happés par les rivières et transporté jusqu’à la mer. ».

Deux scientifiques américains, Richard Muller et Robert Rohde, avancent l’hypothèse que des extinctions massives, comme celle qui a emporté les dinosaures, se produiraient tous les 62 à 65 millions d’années. Or la disparition des dinosaures date de 65 Millions d’années…

Voir : Le Cycle Destructeur

La catastrophe climatique de 8280 avant JC eut un impact beaucoup plus sévère que celui de 3134 avant JC. Une des raisons est la présence d’un lourd manteau de glace, car le déséquilibre climatique a pour effet de gonfler le niveau des mers supprimant ainsi des milliers de kilomètres de côtes. Puis les brusques remontées de la mer engloutirent des régions entières parfois en quelques heures.

Le catacyclisme qui mit fin à la génération de Terra Incognita fit monter le niveau de la mer. Les derniers refuges importants des civilisations de l’époque du catacyclisme de 8280 avant notre ère : Le plateau mexicain (point d’origine de la civilisation mésoaméricaine); L’Altiplano péruvien des civilisations de la cote sud américaine; Le plateau d’Abyssinie point d’origine des peuples noirs de l’Afrique du nord; Le plateau d’Iran qui fut à l’origine des races nordiques; Le plateau de l’Himalaya qui fut à l’origine des races asiatiques. Autour des derniers refuges de l’humanité, la vie se développa à nouveau, puis en 3134 avant JC le déluge revint…

Voir : Terra Incognita

SOLAR MAXIMUM

Le cycle du pic de l’activité solaire est de 11 ans. Les taches solaires sont sombres, elles forment des régions sur le soleil, et la taille des régions qui apparaissent sur la surface du soleil sont liées à son champ magnétique qui agit sur notre système solaire et donc sur la terre.

Les erruptions solaires et les éjections de masse coronale sont donc des éléments qui agissent sur notre environnement planétaire. Le pic de l’activité solaire arrive donc tous les 11 ans, quand il y a le plus grand nombre de taches solaires visibles sur la surface du soleil. Ce phénomène de l’activité du soleil porte le nom de MAXIMUM SOLAIRE. (Solar Max).

Selon les analyses scientifiques, le prochain MAXIMUM SOLAIRE devrait culminer vers 2010/2012. Cela en ferait un des cycles solaires les plus violents des 50 dernières années, soit un des plus puissants des temps historiques tout court.

Ces résultats ne sont que les derniers d’une série d’indices convergents qui autorisent à penser que le cycle 24 sera exceptionnel. En 2008, le Soleil était d’un calme plat, comme le calme qui précède la tempête. Le prochain cycle de taches solaires serait de 30 à 50% plus actif que le précédent. Un catastrophe sur Terre est possible et ce qui est certain, c’est qu’une tempête de grande ampleur se prépare.

LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

L’activité humaine contribue à ce réchauffement localement, mais le réchauffement se produira quand-même avec où sans l’homme car ils sont issus de cycles naturels bien connu de certaines civilisations.

Le réchauffement de la planète est indéniable et nous en vivons les conséquences quotitienement. L’augmentation du CO2 dans l’atmosphère est tout simplement dû au réchauffement de la planète. Le CO2 n’est donc pas la cause du réchauffement mais la conséquence. Quelque chose d’une envergure formidable prend-il place dans notre système solaire à 150 millions de kilimètres de la Terre?

Le soleil démontre plus d’activité depuis 1940 en terme d’éruptions solaires que dans les 1150 dernières années combinées et ceci n’affecte pas uniquement la Terre mais bien le système solaire en entier. On assiste donc à un réchaufement du système solaire et non à un simple réchauffement planétaire local.

Voir : Réchauffement du système solaire

L’ANCIEN TESTAMENT ET LA BIBLE

Dans l’Ancien Testament de la Bible, les chapitres 11 et 12 du Livre de Daniel nous précisent qu’il y aura trois années et demi d’épreuves terribles pour l’ensemble de l’humanité (1290 jours), suivies de 1 mois et demi de bouleversements planétaires (45 jours supplémentaires) avant la fin des jours, soit à compter du 25 AVRIL 2009 (jour du début de la grippe porcine H1N1).

La partie de la prophétie qui a trait au « temps de la fin » démarre au verset 40 du chapitre 11 du Livre de Daniel et se termine à la fin du chapitre 12 (le dernier chapitre). Le verset 40 explique que les forces du Roi du Sud vont commencer par harceler le Roi du Nord, et que celui-ci déferlera alors sur le Roi du Sud avec sa puissante armée.

Cependant, si l’on parle de jours dans la Bible selon la règle d’or de ce livre sacré un jour ne fait pas en réalité un jour mais une année : Nombres 14:34 et Ezékiel 4:6 . « Un jour pour une année ».

Il y est écrit : « Au temps de la fin, le Roi du Midi se révoltera contre le Roi du Nord, (Les mouvements intégristes musulmans contre l’occident?) et le Roi du Nord fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers et avec beaucoup de navires, pénétrera dans les terres et passera outre (Ce « passera outre » peut fort bien vouloir dire : « ne tiendra pas compte des mises en garde des gouvernements de la Terre »). Et il viendra dans le pays de beauté. (certainement l’Irak, car jadis, à l’époque de la Chaldée et de Sumer, Babylone était célèbre pour la beauté de ses jardins suspendus et la splendeur de son architecture, et la Mésopotamie pour ses merveilleuses palmeraies qui s’étendaient à perte de vue entre les rives fleuries du Tigre et de l’Euphrate. Certaines traditions situent l’Éden, le paradis terrestre, dans la vaste région s’étendant de la Mésopotamie à l’Arabie, dont la limite sud est le golfe d’Ade).

La fin de la prophétie (Chapitre 12, versets 11 à 13) dit exactement ceci : « À partir du temps où le Sacrifice perpétuel sera suspendu et où l’Abomination qui désole sera installée, il y aura 1290 jours. Bienheureux celui qui attend et qui parvient à 1335 jours ! Et toi, va jusqu’à la fin. Tu seras dans la paix et tu te tiendras dans ton lot si tu parviens à la fin des jours ». (Ce qui signifie vraisemblablement : tu seras alors prêt à hériter de ta véritable condition d’Homme).

L’Apocalypse de Saint-Jean mentionne un astre (Nibiru?), le baptisant du nom « d’Absinthe, amertume », [Apoc. VIII, 11]. Cette planète gigantesque, habituellement désignée sous le nom d’Hercolobus, est appelée par certains la « Planète Froide » et d’autres la nomment la « Planète Rouge » ; elle est incontestablement beaucoup plus grande que Jupiter, le géant colossal de notre système solaire.

2012 ET LES HOPIS

Les Indiens Hopis d’Arizona ont prophétisé depuis des siècles sur de nombreux événements d’ampleur planétaire. Ils avaient annoncé des générations à l’avance la venue d’une race d’hommes barbus, à la peau claire, montés sur des animaux étranges et portant des armes inconnues. Ceux-ci arriveraient d’au-delà de la grande mer de l’Est et auraient pour emblème la croix (le christianisme), mais ils allaient briser le cercle sacré de la nation et de l’harmonie avec la Mère Terre, en introduisant un mode de vie déséquilibré appelé Koyaanisqatsi qui serait éventuellement appelé à disparaitre. Les prophéties des Hopis sont en gros identiques à celles des Mayas.

L’une des grandes prédictions dit ceci: « Un jour certaines étoiles viendront ensemble en une seule rangée, comme cela s’est déjà produit il y a des milliers d’années. C’est le temps de purification pour la Terre. Des changements de climat et de nombreuses catastrophes peuvent se produire quand nous parviendrons à ce stade. Ce qui peut se produire alors personne ne peut le savoir réellement ». Des » étoiles en une seule rangée »? Voilà un élément qui évoque l’alignement de toutes les planètes prévu le 21 décembre 2012. D’après cette prophétie, outre d’immenses dégâts et pertes en vies humaines, ce serait le début d’une nouvelle ère glaciaire.

Selon les indiens Hopis:

Le premier monde a été détruit par un feu dévastateur qui vint du ciel et de la Terre.
Le deuxième monde a pris fin quand le globe terrestre a dévié de son axe et que tout fut recouvert de glace.
Le troisième monde a été anéanti par un déluge universel.
Le monde actuel est le quatrième et sera anéanti par les flammes.

2012 ET LES EGYPTIENS

Il y a quelques 10.000 ans, l’axe de la terre aurait basculé provoquant un glissement des pôles. Cet évènement les Égyptiens, (héritiers des Atlantes?), l’ont appelé » Le Grand Cataclysme « .

Le Grand Cataclysme se déroule pendant l’ère du Lion, aussi les égyptiens ont ils gravé deux lions dos à dos entre eux, le soleil coincé entre l’hiéroglyphe du ciel l’un vers le haut, l’autre vers le bas, c’est à dire le ciel d’avant et le ciel d’après. L’adolescent repésente surement l’humanité très appauvrie après le déluge.

Les Égyptiens vont accorder à Sirius une place considérable dans leur système de calcul du temps (son apparition annuelle qu’ils savaient parfaitement exacte annonçait les crues du Nil); mais aussi, à travers cette forme lumineuse, ils trouvèrent une autre forme de vénération de la divinité, et construisirent des Pyramides, qui ne sont pas autre chose que quatre triangles accolés se rejoignant en un point de Centre, le sommet. L’univers de l’esprit, dieu, esprit ordonné et non par hasard, Dieu Grand Architecte de l’Univers, siège au sommet du triangle, donc de la Pyramide, là où il n’y a de place que pour Un. Les Atlantes auraient transmis aux Égyptiens, ces secrets.

Il y a quelques 10000 ans, l’axe de la terre aurait donc basculé provoquant un glissement des pôles et un cataclysme planétaire. La disposition des pyramides suggère un lien avec l’Atlantide.

Des scientifiques ont en effet découvert que les pyramides d’Egypte étaient disposées suivant un schéma correspondant exactement à celui d’une zone de la constellation d’ORION, telle que celle-ci apparaissait en 10450 avant J-C, c’est à dire bien avant les débuts de la civilisation égyptienne, mais à une époque pouvant être celle des Atlantes.

Voir: L’Atlantide

LA RESONANCE SCHUMANN

Gregg Braden (greggbraden.com) a apporté la preuve scientifique du passage de la Terre à travers la ceinture de photons et du ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. En même temps, il est parvenu à démontrer scientifiquement l’accélération de la fréquence de résonance de la Terre, la « Résonance Schumann ».

Selon G. Braden, quand la Terre arrêtera ses rotations et que la fréquence atteindra 13 cycles (13 Hz), nous serons au »Point Zéro ‘ du champ magnétique. Il pense que la Terre s’immobilisera puis commencera à tourner dans l’autre sens produisant un renversement dans le champ magnétique autour de la Terre et en elle.

Voir: La résonance Schumann

INVERSION DES PÔLES

Des paléobiologistes ont découvert des traces fossiles qui indiquent que « la vie semble avoir été inscrite, gommée et réécrite quatre ou cinq fois, depuis le Cambrien. Ce qu’ils ont constaté, c’est qu’à différentes époques de l’histoire, la vie s’est développée pour être ensuite presque instantanément gommée. A chaque cycle, il s’en est suivi une période où la Terre a été dépourvue de toute vie pendant des millions d’années. Les grandes extinctions de masse sont prouvées. Là encore, elles n’ont jamais été expliquées clairement. Rentrent-elles également dans ce schéma de mort et de résurrection cyclique ?

La Terre, comme une toupie, tourne de moins en moins vite sur elle-même. Elle boucle son tour aujourd’hui en 24 h mais il ne lui en fallait que 22 il y a 400 millions d’années.

Le champ magnétique terrestre serait-il en train de s’inverser ? Sur les 150 dernières années, l’intensité de la composante Nord-Sud du champ magnétique a décru de 10%. De plus, le pôle nord magnétique a été sérieusement perturbé ces trente dernières années.

La Terre n’a pas toujours été bleue. Il y a environ 750 millions d’années, elle aurait été entièrement recouverte de glace. Des pôles à l’équateur, une énorme couche de glace aurait recouverte toute sa surface. C’est du moins ce que pensent de nombreux climatologues. Toute trace de vie aurait été éliminée pendant cette longue période. Il y a 800 millions d’années, les continents actuels se regroupent en un seul bloc, la Rodinia. Puis, ce super continent se fissure sous l’effet d’une intense activité volcanique. Des mers s’ouvrent et de gigantesques quantités de basalte son libérées ce qui piège une quantité de dioxyde de carbone. L’effet de serre perd alors son efficacité et les températures s’effondrent, provoquant la plus grande période glaciaire de tous les temps.

Des études en paléomagnétisme ont établi que la polarité magnétique de la Terre « s’était inversée plus de 170 fois pendant les derniers 80 millions d’années ». Selon un article du géologue S.K Runcorn, Professeur à l’Université de Cambridge, « il ne fait aucun doute que le champ magnétique de la Terre est déterminé directement ou indirectement par la rotation de la Terre ».

Donc, l’axe lui-même de la Terre aurait changé. Plus simplement, la planète aurait basculé sur elle-même, ce qui aurait entraîné un changement de la localisation des pôles géographiques. Selon des articles parus dans Nature, la dernière inversion géomagnétique a eu lieu il y a 12 400 ans, au onzième millénaire avant notre ère. On sait que cette période est marquée de grandes extinctions dans le monde animal. (Nature 234,27/12/71).

Certains scientifiques estiment que la prochaine inversion des pôles magnétiques terrestres aura lieu vers 2030. (article paru dans Nature 12/2/76).

On sait aujourd’hui que les pôles Nord et Sud du champ sont susceptibles de s’inverser. Les laves solidifiées sont là pour en témoigner puisqu’elles pointent alternativement vers les régions australes ou boréales. Depuis quelques décennies, on a d’ailleurs observé l’extension croissante d’une anomalie du champ magnétique dans l’Atlantique Sud. (article paru dans Sciences&Vie N°229).

Selon les lois de la mathématique et de la physique, la Terre ne peut subitement tourner dans l’autre sens à cause de la conservation du moment cinétique ( c’est ce qui fait qu’une ballerine tourne plus vite quand elle rapproche ces bras le long du corps ). Il faudrait une collision violante pour que ça se produise ou l’arrivée d’une planète dans notre système solaire (La Nibiru des sumériens?) dérèglant tout sur son passage.

Une inversion des pôles est alors plus probable plutôt qu’un changement de rotation de la terre et ce phénomène est plutôt long à se mettre en place (5000 ans) …

Voir: Basculement des Pôles

CONCLUSION

Le 21 décembre 2012 est une formidable manipulation servant à cacher un agenda occulte pour une nouvelle civilisation à venir, le cinquième Soleil de l’âge du Verseau.

Fin de l’esclavage ou domination électronique de l’humanité dans un système hyper-capitaliste avec à la tête des ELUS. 

Le monde est en marche…

 

Source de l’article : secretebase.free.fr

© 2012, Les Chroniques d'Arcturius.
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer sa source originale.

Transmis par Arcturius, le 1 décembre 2012

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 07:09

Une prophétie Maya parle de l'éclipse solaire totale du
13 novembre 2012 (déjà paru)

 

1688496692_small.jpg

SolarEclipse2012Nov13T.GIF

 

Il s'agit d'une prophétie qui aurait été faite par les prêtres Maya il y a environ 11 000 ou 12 000 ans.

 

Ce message aurait été traduit à partir du Codex de Dresde. La prophétie en question annonce la fin de la conscience du ” cinquième monde ” et la naissance du ” sixième “.

A l'époque du sixième soleil, dit la prophétie, ” tout ce qui a été caché réapparaîtra sur Terre.

Tout ce qui est dissimulé sous la terre cherchera de nouveau la lumière du Soleil. La vérité sera de nouveau la semence de la vie. Les fils du sixième soleil seront ceux qui voyagent dans les étoiles “.

Cet évenement correspondait à ce que nos astronomes modernes appellent une éclipse solaire totale. Selon les prêtres, bien connus pour leur connaissance en astronomie, ce moment exceptionnel annonçait de grands bouleversements dans la vie de l'humanité.

(Cette prophétie est une traduction libre tirée du livre intitulé :
“The Book of Chilam Balam of Tizimin” )

 

_________________________________________________________________________________________________

 

 

D'un point de vue astronomique:

 

La prochaine éclipse totale de Soleil aura lieu le 13 novembre 2012 et sera visible dans le nord de l'Australie (la date sur place sera le 14 novembre), notamment à Cairns, où la phase de totalité durera un peu plus de 2 minutes.

 

En Nouvelle-Calédonie, elle ne sera que partielle, avec tout de même 90% du Soleil éclipsé. Le maximum de totalité sera atteint au beau milieu du Pacifique sud, avec plus de 4 minutes de Soleil noir.

 

D'un point de vue numérologique:

 

 

2012 nous invite donc à résoudre ou soigner définitivement notre passé, à réviser nos concepts de vie pour améliorer et préparer l’avenir sur les bases nouvelles et plus mature à tous points de vue qui ont été installées matériellement en année universelle 4. Ici, le 5 nous pousse à nettoyer dynamiquement et rapidement tout ce qui a été secoué de par la manifestation matérielle passée.

La vibration 5 est dynamique, rapide et imprévisible. Les conditions pour bien vivre 2012 sont l’adaptabilité, la réactivité, la mobilité, l’ouverture d’esprit et l’autonomie.

2012, c’est l’année des grands bouleversements, des nouveautés et des nouvelles tendances individuelles et dans notre société.

 

David Jarry ©2012
Source : nouveau-paradigme.com

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 06:20

Les stèles parlent d’aboutissement, ou plutôt d’une conjonction des manifestations de 9 forces cosmiques qui auraient lieu en ce moment même.

Aucune inscription Maya n’évoque la fin de l’humanité

Le calendrier des Mayas est unique en son genre. Il est complètement différent des calendriers classiques, qui eux sont basés entièrement sur des calculs de cycles astronomiques. En ce sens, le calendrier de notre civilisation moderne est basé sur le temps de Kronos, le temps de référence conventionnel.

Le calendrier Maya, quand à lui, est basé sur les changements d’énergie cosmiques qui influencent notre conscience. En ce sens, son temps de référence est différent, c’est celui de Kairos, le temps du moment opportun et des accumulations d’énergies subtiles.

B-calendrier-maya-complet

Kairos, temps du moment opportun et des accumulations d’énergies subtiles

Le fait de dater la fin du calendrier au 21 décembre 2012 est certainement lié à la confusion, ou plutôt, à une mauvaise compréhension de ces deux types de calendrier.

Le 21 décembre tombe aux solstices d’hivers, un point astronomique important du calendrier classique de Kronos, mais n’a aucun sens pour celui de Kairos. D’ailleurs plusieurs spécialistes de l’étude du calendrier Maya donnent le 28 octobre 2011 comme date d’aboutissement, date qui se trouve déjà derrière nous.

Mais cette dernière date n’a pas plus de sens que l’autre dans le temps de Kairos, elle a juste le mérite de ne pas tenir compte d’un évènement astronomique particulier.

C’est comme si on essayait de prédire l’éclosion d’une fleur à une date et à une heure précise, un an à l’avance. On sait qu’elle s’épanouira au printemps, on en est presque sûr. Mais tout dépendra des nutriments de sa terre, des perturbations météorologiques et de millions d’autres phénomènes complètements inconnus et indétectables, mais qui pourtant, accumulés, à un instant précis, provoqueront instantanément et inévitablement, l’ouverture de ses pétales.

Synchronicité d’évènement, accumulation de phénomènes énergétiques

Nous sommes en pleine période d’accumulation de ces phénomènes énergétiques, et nul ne peut connaître le moment exact de l’éclosion du nouveau monde qui arrive. Le calendrier Maya nous donne en quelques sortes, les conditions qui provoqueront les changements, qui comme la fleur, suivent un plan ou un cycle précis et inévitable.

Ce plan détient probablement une partie des secrets de l’apparition de la vie et de la conscience dans l’univers, et par extrapolation, les clés de notre évolution. Mais, essayons simplement d’effleurer les grandes lignes d’un début de compréhension de ce plan cosmique de l’évolution de la conscience.

Plan cosmique de l’évolution de la conscience, la clé de notre évolution

La pyramide Maya est une métaphore des 9 ondes d’énergie venant du cosmos que les Mayas nommaient Inframonde dans le calendrier. Ses 9 étages correspondent aux 9 niveaux de conscience qui se construisent étape par étape, en s’appuyant sur les bénéfices du précédent.

Chaque Inframonde est divisé en 13 étapes ou changements, correspondant à 7 jours et 6 nuits. On ne peut s’empêcher de penser que dans la Bible, Dieu créa le monde en 7 jours.

Le passage d’un Inframonde à l’autre, occasionne une accélération sur l’inframonde suivante, qui est en fait 20 fois plus rapide, ou plus court, que le précédent, pour aboutir à son objectif.

Il est important de préciser que chaque inframonde commence au premier tiers du 7ème jour du précédent inframonde, mais que les 9 se termineront tous ensembles, au même moment, c’est-à-dire en ce moment.

L’évolution nait par cycle et n’est surtout pas progressive

L’évolution n’est tout simplement pas progressive ! Il n’y a qu’à regarder la nature pour le comprendre facilement. Il y a des cycles de progression, puis de régression. La vie elle-même fonctionne de cette façon. Et de temps en temps, la nature décide de tout détruire pour mieux recommencer.

Pourquoi ne pas imaginer que d’autres civilisations, au moins presque aussi avancées que la nôtre, aient pu exister avant , et aient pu disparaître par une autodestruction, ou une catastrophe naturelle, nous obligeant à recommencer .

David Jarry ©2012

 

Vers un nouveau paradigme

Source : 2012un-nouveau-paradigme.com

Transmis par Arcturius, le 6 octobre 2012

 

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 05:08
    

B-calendrier-maya-complet

 

 

Depuis quelques années, la perspective d'une fin du monde annoncée en 2012 lève une armée de Cassandres. Mourra ? Mourra pas ? Moins dangereux que la grippe A, mais tout aussi contagieux, ce syndrôme s'éteindra à Noël 2012. D'une façon comme d'une autre ! Beaucoup d'absurdités circulent sur cet événement astronomique difficile à discerner. Toute l'affaire a commencé, non avec le film catastrophe (réellement catastrophique !) intitulé 2012, mais avec un très ancien calendrier maya. Ou aztèque, les deux civilisations s'étant succédées. Ou même olmèque, puisque les Olmèques, ou Peuple du Caoutchouc, représentent la civilisation-mère pour toute la Méso-Amérique. C'est donc chez les Olmèques que commencera notre enquête.

 

Les calendriers des Olmèques

Tres Zapotes est un important centre Olmèque tardif qui aurait été florissant entre –500 et +100, quand s'achève cette civilisation. C’est là que l’on a eu la preuve que le fameux calendrier maya provenait des Olmèques. Une stèle olmèque, portant le système de calendrier ou codex repris par les Mayas et par les Aztèques, est datée du 3 septembre 32 avant notre ère. Est-ce la date à laquelle le codex a été sculpté ? Est-ce une date astronomique, une commémoration rituelle, ou autre chose encore ?

 

 

 

Toutes les hypothèses sont permises, dans la mesure où on ne connaît pas la langue olmèque. En fait, on sait très peu de choses sur ce peuple évolué, même pas leur nom. Comme le codex maya qui l'a imité, le calendrier olmèque nous ramène à la date initiale du 13 août -3114, à laquelle est associée la date de la fin du monde, le 21 décembre 2012. Première question : que s 'est-il donc passé en -3114 ? Ça ne peut pas être le début du monde, quand même ? Deuxième question : vous faites quoi en 2013 ?

 

Si la date initiale de -3114 est bidon, alors celle de 2012 ne vaut pas mieux. Si -3114 marque le début d 'un cycle, alors la date de 2012 marquera la fin d'un cycle, et non pas la fin du monde. Bien sûr, ça ou là, des prophètes Philipulus vont frapper sur leur maudit gong. En 2012, aucune conjonction particulière n'est attendue. A signaler tout de même : une éclipse solaire annulaire en mai, et une éclipse solaire totale, visible dans le Pacifique sud, en novembre 2012. Pas d'alignement planétaire avant 2040.

 

Inutile donc d'écouter les sirènes alarmistes

qui n'ont pas fini de chanter sur tous les tons jusqu'à…

 

La date fatidique

 

Rappelons que ces codex sont circulaires, puisque chez les Méso-américains, le temps est cyclique, et non linéaire comme nous nous le représentons. Un cercle n'a pas de début ni de fin. Le 21 décembre 2012 peut y apparaître comme une étape, sans toutefois le moindre alignement remarquable. Quelle genre d'étape ? Nous allons le voir. Après cette date, le codex continue. Il ne s'agit donc pas d'une fin, mais d'une mutation. Un changement de plan qui n'intéresse pas du tout les marchands de flip.

 

Un événement astronomique de très grande importance est bel et bien prévu sur le codex maya pour le 21 décembre 2012. Il se situe à une échelle tellement énorme que le phénomène aurait très bien pu passer inaperçu. En deux mots, voilà l'histoire de cette incroyable découverte. Plusieurs chercheurs avaient noté l'étendue des connaissances astronomiques, et par conséquent mathématiques, des anciens Olmèques, ou d'un peuple encore plus puissant qui les auraient précédés.

 

La cosmogenèse olmèque

 

Il est fascinant de constater que, plusieurs siècles avant l'ère courante, les Olmèques avaient une représentation parfaite non seulement de notre système solaire, mais également de toute notre galaxie, la Voie Lactée. En Amérique, cette piste a été explorée surtout par John Major Jenkins, dans plusieurs livres depuis 1998. Jenkins est le chef de file des théories récentes sur la Cosmogenèse Maya, le sens réel de 2012 et l'alignement galactique : un événement considérable, qui n'arrive que tous les 26.000 ans.

 

 

 

Le 21 décembre 2012 est le jour de l'alignement du méridien du solstice avec l'équateur galactique. En d'autres termes, notre planète, en même temps que le système solaire, terminera un très long voyage de 26.000 années sous l'équateur galactique, dans les zones sombres du Nadir. Le 21 décembre 2012, commencera donc une ère nouvelle de 26.000 ans, pendant laquelle nous évoluerons vers le Zénith galactique dans la lumière de la galaxie. Cette marche vers la lumière est perceptible depuis des années.

 

On notera aussi que l'accélération se fait de plus en plus sentir. Il serait illusoire de penser que cette date précise sera marquée d'un événement singulier, alors que tout passage de cet ordre, surtout à l'échelle de 26.000 ans, est forcément progressif et, à vue d'homme, plutôt lent. Disons qu'il va devenir de plus en plus difficile de ne pas voir ce qui se passe. Disons que les Marchands de Mort et de Trouille vont connaître une crise grave. Disons qu'il va faire beau, de plus en plus, il va faire bon et beau.

 

L'aube est proche

 

D'un coup, ou de deux, l'argent va se démonétiser. Doucement, mais sûrement, l'humain va perdre son inhumanité. Transition donc, changement de Soleil, fin d'un cycle, mais certainement pas la fin du monde qui est reportée sine die. Il paraît que les Mayas sont furieux contre ceux qui déforment leurs croyances. Pour les gardiens du temps Mayas, le 21 décembre, solstice d'hiver 2012, est un événement très important, le début du Cinquième Soleil. Alors viendra la Grande Transition vers ce que les Mayas appellent l'âge Itza :

l'âge de Lumière et de Sagesse

où naîtra la conscience multi-dimensionnelle.

 

http://eden-saga.com

Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 19:30

image prise le 24 octobre 2011/9 CIB à la  frontière canadienne

http://spaceweather.com/

 

Ceci signifie que l’univers a atteint son état quantique le plus élevé le
28 octobre 2011. En langage mythologique, Bolon Yokte Kuh, le dieu à neuf étages, et particulièrement la conscience unitaire de la 9ème onde a été fortement vécue par un certain nombre de gens. Beaucoup disent qu’ils font maintenant l’expérience que la notion de temps s’est réduite, qu’il n’y a plus d’accélération du temps, ce qui résulte en un grand calme. La fin de l’accélération du temps est même vécue comme une décélération et certains ont atteint un état d’être si profond de leur propre présence que le terme « futur » est en train de perdre sa signification précédente. Le futur n’est plus un lieu où aller. Avec l’achèvement de la 9ème onde nous avons déjà potentiellement accès direct à tout ce qu’il nous faut pour nous guider. Cette expérience du temps qui a changé est tout à fait compréhensible vu que ce qui s’est passé c’est que les neuf processus évolutionnaires dirigés – de la graine au fruit mûr – sont maintenant achevés. Pour ceux qui ont une relation consciente à l’Arbre de Vie, la nouvelle expérience du temps continuera à s’approfondir aussi après ce changement. Comme nous le savons par toutes les expériences précédentes des énergies changeantes du calendrier maya, cela prend toujours un certain temps avant que les manifestations extérieures ne deviennent visibles.

Une bonne chose concernant la fin du calendrier maya c’est qu’il n’y a pas eu de fin du monde le 28 octobre 2011. Nous avons maintenant une fois pour toutes des raisons de balayer la notion qu’un scénario de fin du monde était en quelque sorte écrit dans le calendrier maya, de même que les scénarios catastrophe quelquefois démentiels suggérés sous l’influence de la haute fréquence de la 9ème onde quand il était parfois difficile de garder son équilibre. Le calendrier maya concerne essentiellement des changements dans les êtres humains eux-mêmes et tout le reste est secondaire.

Malheureusement, la date du 28 octobre fut quelquefois rendue populaire dans le sens que toute la transformation aurait lieu à cette date et certaines grandes médias en ont même parlé comme une autre date de fin du monde. Pour certains, l’absence d’un scénario de catastrophe les ont alors conduits à se demander si le calendrier avait bel et bien pris fin, ce qui montre à quel point beaucoup sont devenus « accros » à la vision du monde hollywoodienne. Selon moi, nous entrons maintenant depuis le 29 octobre 2011 dans une ère où le futur n’est plus écrit d’avance et ce qui se passera dépendra entièrement des êtres humains. C’est une situation qui n’a jamais existé auparavant car jusque là l’évolution de l’univers était guidée par les neuf ondes porteuses d’une direction. Il aurait donc dû être évident pour ceux qui suivent mon travail que ce qui se passerait le 28 octobre 2011 serait le résultat des processus des neuf ondes qui aboutissaient à cette date.

Il y a toujours des raisons de s’attendre à de l’inertie, et donc du retard, à un tel changement. Pour donner un exemple de retard de la manifestation, on pourrait par exemple prendre le début du 7ème jour de l’Inframonde galactique le 3 novembre 2010, que beaucoup ont célébré comme un jour d’équilibrage du masculin et de féminin et de fin de la domination. Il fallut alors plusieurs mois après ce changement avant qu’il ne se manifeste de manière plus tangible dans les révolutions en Tunisie et en Egypte. Selon la plupart des normes, « rien » ne s’était passé durant les dates de la Convergence harmonique du 16/17 août 1987 ou de la Convergence consciente du 17/18 juillet 2010 ; donc si effectivement quelque chose s’est passé autour du 28 octobre 2011, j’en parlerai plus loin, ce serait vraiment remarquable et une première à cet égard.

Les gens avaient différentes attentes qui ne se sont pas toujours manifestées et aussi quelquefois il y a eu différentes formes de critiques et de questions qui me furent posées qui ont apporté de la confusion. Beaucoup de ceux qui préconisent la date de fin du 21 décembre 2012 ont écrit des critiques généralement avec pour argument essentiel que je ne suis pas suffisamment un mayaniste orthodoxe. C’est peut-être vrai, je suis quelqu’un qui honore plus la vérité que la tradition, et pour cette raison je suis probablement la seule personne des temps modernes à avoir suggéré une solution au calendrier maya. Ainsi, lorsque des gens qui se considèrent mayanistes ou experts dans le calendrier maya ont critiqué mon travail, ils l’ont fait sans répondre aux questions pertinentes. Je ne vois donc pas de raison valable de répondre aux critiques de gens qui prétendent être des autorités, mais qui en fait n’ont présenté aucune solution alternative. (La notion absurde que le 28 octobre 2011 n’a pas marqué une fin de cycle a même été avancée comme s’il n’y avait même pas une date en 13 Ahau). Ce n’est pas une solution au calendrier maya de dire qu’il y a une autre date finale ou que quelque chose aura lieu dans le ciel à une telle date. Une solution au calendrier maya nécessite une théorie qui traite de la manière dont ses points de changement contribuent à l’évolution de l’univers y compris la civilisation humaine. Comme le disait Einstein : « On ne peut pas résoudre des problèmes par le même niveau de pensées qui les a créés. », et ceci vaut aussi pour la signification du calendrier maya.

Cependant des gens ont posé des questions de manière plus générale et elles nécessitent qu’on les prennent plus au sérieux. La prédiction générale que je faisais il y a 10 ans dans The Mayan Calendar and the Transformation of Consciousness en 2001/2002 à savoir qu’à la fin du calendrier nous aurions atteint l’illumination a pu être trop optimiste. La raison était en partie pour des raisons rhétoriques car je ne voulais pas constamment répéter des réserves et des scénarios négatifs alternatifs possibles quand après tout je savais que la direction générale que prenait l’univers était la conscience unitaire. En outre, cela aurait été une tâche surhumaine de pouvoir à ce moment là voir exactement à quoi ressemblerait le monde à la fin du calendrier en 2011. Tous ceux qui se sont intéressés plus récemment au calendrier maya ne réalisent peut-être pas qu’au moment de l’écriture de mes premiers livres le début imminent des Inframondes galactique et universel représentait quelque chose d’entièrement nouveau dans la création de l’univers et du collectif humain. Jamais auparavant la durée d’une onde n’avait été plus courte qu’une vie humaine. Ce que cela signifiait c’est que la majorité des gens vivant en 2011 ne naitraient pas en fait dans les ondes supérieures, la 8ème et la 9ème, ces ondes qui avaient influencé les esprits de l’humanité, et le pouvoir d’influence d’une onde sur ceux qui n’étaient pas nés dans cette onde était inconnu.

Déjà à l’époque il était en fait clair pour moi qu’une grande partie de l’humanité qui était née dans la 7ème onde matérialiste était tellement fermée aux expériences spirituelles qu’elle n’était pas réceptive aux ondes porteuses d’une lumière spirituelle. Il était dès lors également possible que ces personnes résisteraient aux changements à venir tels qu’on pouvait les comprendre à partir du calendrier maya conduisant à 2011. Les gens qui sont nés dans la 8ème onde (ayant commencé en 1999) ne sont en fait maintenant même pas encore des adolescents et ceux nés dans la 9ème onde n’ont pas encore appris à parler. Même si vous incluez les gens nés dans la pré-onde (commençant en 1986) de l’Inframonde galactique, ils auraient tout de même encore moins de 25 ans et sans possibilité de participer à toutes les décisions importantes qui ont façonné notre civilisation depuis.

Cependant, il y a à l’évidence aussi un groupe de gens qui se sont intéressés au calendrier maya et au destin spirituel de l’humanité sans pour autant être nés dans les 8ème et 9ème ondes. Ce groupe est cependant clairement une minorité en comparaison de la grande majorité des gens au-dessus de 25 ans, une minorité qui est devenue sensible aux changements d’énergies et attirée par un monde d’unité du fait de certaines expériences particulières ou de choix personnels de pratiques (yoga/méditation/deeksha, etc.) L’existence d’un tel groupe, auquel j’appartiens, ne change pas le fait que la société est encore dirigée par un courant dominant formée par la 7ème onde matérialiste. Ainsi, même si la conscience unitaire existe maintenant avec la 9ème onde comme une empreinte cosmique, la plupart de ceux qui sont nés dans la 7ème onde ne participeront pas à la création d’un nouveau monde sauf s’ils se sentiront forcés de le faire du fait de la destruction de l’ancien. Cela aurait naturellement été bien si l’univers avait emmené l’humanité vers un lieu plus avancé lorsque le calendrier maya prit fin, mais il se trouve que ce ne fut pas le cas. Je crois cependant qu’il nous a maintenant fourni tous les instruments nécessaires pour notre transformation et maintenant tout dépendra des êtres humains eux-mêmes.

Dans cette perspective je voudrais entamer la discussion sur ce qui s’est objectivement passé lorsque le calendrier maya prit fin. Sur mon blog (Mayan Calendar Portal) je prédisais que la fin du calendrier maya signifierait l’effondrement de la civilisation basée sur la dualité (en fait, la fin de l’autorité) et sa transcendance par la conscience unitaire. Est-ce que cela s’est produit ? Pour aborder cette question, je pense que nous devons regarder ce qui s’est passé surtout le long de la longitude 12°Est parce que c’est la ligne le long de laquelle la dualité fut établie pour la première fois avec la 6ème onde (Le Compte Long). Ainsi, si la dualité devait être transcendée, c’est le long de cette ligne, créée par l’Arbre de Vie, que nous devrions voir les effets avant qu’ils ne se propagent à la fois vers l’Est et l’Ouest. Ceci est très important. Certains ont suivi le calendrier maya comme un moyen de suivre une tradition, d’autres l’ont suivi comme une structure mentale ou intellectuelle. Cependant, sans relation personnelle avec l’Arbre de Vie  – ou le Cœur des Cieux – et les diverses lignes suivant lesquelles ceci crée dualité ou unité sur notre planète je ne pense pas qu’il est possible de vraiment faire l’expérience des énergies du calendrier maya et donc de comprendre la réalité qu’il décrit.

Si donc on observe la longitude 12° Est, une chose notoire à la fin du calendrier fut la chute du régime de Mouammar Kadhafi, un dictateur et l’homme supposé être le plus riche du monde. La guerre en Lybie avait commencé le premier jour de la 9ème onde et elle suivit un processus classique de la graine au fruit mûr, se terminant avec la chute finale du régime à son 7ème jour. La raison pour laquelle ce processus fut si strictement aligné sur la 9ème onde est qu’il se manifesta le long de la ligne sur laquelle la dualité avait été introduite et où elle est maintenant en train d’être transcendée. Tripoli est situé exactement sur la longitude 12 et un nouveau gouvernement y fut introduit le 31 octobre (3 jours après la fin du calendrier maya). La fin de cette guerre et la chute du régime oppressif ont aidé à dégager cette ligne critique pour l’évolution de l’humanité.

Peu de temps avant la fin du calendrier il y eut une intense activité pour éviter l’effondrement du système financier mondial sous la forme de l’acceptation d’un plan d’aide/d’austérité de la Grèce le 27 octobre. (L’union européenne est la plus grande économie mondiale et sa nation centrale est après tout l’Allemagne, dont la capitale Berlin est sur la ligne planétaire médiane). Le drame grec fut néanmoins réactivé par l’idée d’un référendum proposé le 31 octobre, puis de nouveau retiré. Il semblerait maintenant qu’au lieu de cela un effondrement économique mondial sera précipité dans un temps relativement court par l’Italie (sous la ligne médiane), une économie d’une taille qui ne peut être sauvée par d’autres membres de l’UE. Le fil du rasoir sur lequel le futur de l’économie mondiale est en train de s’équilibrer s’est donc déplacé sur la ligne médiane, où son sort sera lié à celui de Silvio Berlusconi, personnage très représentatif de la domination masculine sexiste.

Ainsi la transcendance de la dualité ne sera pas exactement comme moi, ou n’importe qui d’autre, ne l’avait envisagée. L’effondrement de l’économie mondiale sera probablement pénible pour beaucoup d’entre nous, mais comme je l’ai écrit auparavant le système financier actuel n’est pas en accord avec la conscience unitaire qui a maintenant été apportée par la 9ème onde. Les étapes pratiques les plus importantes en direction de la conscience unitaire devraient probablement être prises dans le domaine économique. La conscience unitaire n’est pas un état d’esprit d’un individu. La conscience unitaire se manifeste avant tout dans l’absence de relations de domination particulièrement dans les systèmes économiques et politiques du monde. En dépit de sa portée limitée je pense que le groupe Occupy Everywhere qui avait appelé à un « Arrêt du système » mondial le 28 octobre 2011 avait compris intuitivement que le calendrier maya signifie surtout la fin de la domination et de la dualité.

Quelque chose d’autre qui s’est passé proche de la ligne médiane le 28 octobre 2011 c’est un test pratique réussi fait par des scientifiques italiens de fusion froide :

http://www.wired.co.uk/news/archive/2011-10/29/rossi-success.

Comme on peut s’y attendre il reste des questions concernant des mesures supplémentaires. Cependant, il me semble évident que s’il y a des chances pour la population de l’humanité (7 milliards d’individus au 31 octobre 2011) de survivre sur notre planète, il est impératif qu’une source d’énergie à la fois sans danger et abondante devienne disponible. Les combustibles fossiles comportent le risque de réchauffement mondial avec de vastes conséquences écologiques, et les grands risques associés à l’utilisation de la fission nucléaire de l’énergie ont une fois de plus été démontrés récemment au Japon. Si les tremblements de terre continuent à la fréquence et la force qu’ils ont connu durant la 9ème onde, alors nous serions dans un risque constant d’une catastrophe d’irradiation mondiale. Pour ces raisons la démonstration de Rossi d’une source d’énergie contrôlable pourrait être quelque chose de très important capable de sauver notre planète. On peut aussi peut-être la voir comme un fruit du processus de transformation de nos sources d’énergie qui commença le premier jour de la 9ème onde avec la crise nucléaire au Japon. Si cela est vrai, il est possible que les gens ne regardent pas toujours dans les bonnes directions pour voir les miracles qui se passent autour d’eux, et rejettent pour cette raison trop rapidement l’idée que l’évolution de notre planète a été guidée par un plan divin.

Quoi qu’il en soit, au vu des quelques points que j’ai mentionnés ci-dessus, je ne comprends vraiment pas le fait que certaines personnes disent que « rien » ne s’est passé autour de la date du 28 octobre 2011 ou le jour même. Considérez également le fait mentionné plus haut qu’aux dates de la Convergence harmonique (initiée par José Argüelles) ou de la Convergence consciente (initiée par moi-même) rien de visible ne se produisit dans le monde extérieur. La date du 28 octobre 2011 est ainsi la première date largement célébrée et fondée sur le calendrier maya où des choses remarquables eurent lieu le jour même. Cependant, dans un sens ceci n’est pas tellement surprenant car ce fut en effet la date du changement des âges et elle sera transmise dans l’histoire comme tel.

Que se passera-t-il ensuite après ce changement ? Ce que je voulais dire par « fin » du calendrier maya c’est l’achèvement des 9 ondes, qui inclut le Compte Long, qui ont contribué au développement du cosmos jusqu’à ce point, chacune en 13 étapes. Les processus de la graine au fruit mûr ont été conclus. Bolon Yokte Kuh, le « dieu » des 9 forces, est descendu, mais « ses pleins atours » continueront à se manifester aussi dans les temps à venir. En tout cas, au niveau de l’Arbre de Vie, la conscience unitaire a transcendé la dualité par les effets de la 9ème onde. Dans les temps à venir nous continuerons de voir se manifester les effets de cette transcendance de la dualité, mais d’une manière nouvelle, où les évènements ne font plus partie de processus allant de la graine au fruit mûr. Bâtie sur la conscience unitaire introduite par la 9ème onde nous verrons la poursuite de la transformation de la dualité en conscience unitaire en 2012 et au-delà.

Ce qui est nouveau est qu’il n’y a plus d’endroit, plus d’évènement écrit d’avance dans le futur où il faut aller puisque la montée au sommet de la pyramide de la conscience a maintenant été accomplie. Tout au long de la 9ème onde des millions de gens ont fait l’expérience d’une conscience plus grande de l’unité. Ainsi, une grande partie de ce qui fut développée dans la 9ème onde telle que « la révolution mondiale d’unité » (y compris par exemple les luttes au Yemen et en Syrie) – maintenant connue surtout sous le nom de Occupy Movement, continuera avec des objectifs mondiaux émanant de ce cadre de conscience unitaire. Je crois qu’il y a une raison à ce que les gens considèrent depuis longtemps l’année 2012 comme une année de transformation. La raison en est que cette année suit la fin du calendrier maya le 28 octobre 2011, et la conscience unitaire que la 9ème onde en particulier a amenée.

A partir de maintenant le futur n’est plus écrit dans le temps. Bien sûr, beaucoup de gens, et surtout ceux qui sont nés dans la 7ème onde, ne pensaient pas que l’avenir était écrit d’avance pour commencer. Pourtant, je pense qu’il y a une abondance de preuves présentées dans mes livres et ailleurs sur le fait que nous avons vécu en effet dans un plan cosmique peu importe que les mass médias et les institutions sociales de l’éducation aient choisi de l’ignorer. Il est certain que si le futur n’est plus écrit d’avance, la transformation vers l’unité et la création d’un monde harmonieux sont entre les mains des êtres humains eux-mêmes. Une contribution durable de ma solution au calendrier maya sera donc encore la démonstration de la montée au sommet de la pyramide à neuf étages avec sa conscience unitaire, et c’est quelque chose qu’il faudra aussi rappeler à beaucoup dans le futur. C’est à partir de la conscience unitaire atteinte par la 9ème onde qu’un nouveau monde sera créé après quelque temps où le chaos s’intensifiera.

Dans l’un de mes plus récents articles avant le changement je discutais de ce que serait le temps et quel calendrier nous pourrions vouloir utiliser dans les temps à venir. J’ai besoin de temps avant de faire part de mes propres points de vue à ce sujet. Une nouvelle résonance avec le temps est maintenant développée par des gens qui ont fait l’expérience du changement et celle-ci doit être distinguée de l’inertie précédente de la conscience du temps. Il semble clair que même si certaines ondes pourront continuer, elles ne nous conduiront pas à des niveaux supérieurs d’évolution. Au lieu de cela, je crois qu’au niveau que nous avons atteint, nous passerons de « faire et évoluer » à « être en harmonie ». Le 28 octobre 2011 fut le changement final des âges et il n’y en aura pas d’autre. Je pense qu’il n’y a plus de raison d’attendre que quelque chose, bon ou mauvais, ne nous tombe dessus à n’importe quelle date dans le futur puisqu’il n’y a plus de plan divin dont le scénario soit écrit. En même temps, il semble évident que le monde est encore loin d’être parvenu au but de l’harmonie dans l’unité. Il est donc aussi entièrement possible que ce but sera servi par divers évènements collectifs tels que le 11 :11 :11, le transit de Vénus le 6 juin 2012 etc. qui peuvent rassembler des gens pour poser des intentions, même si ces dates n’ont pas de signification inhérente au calendrier maya. Dans la mesure où ces célébrations ont des buts constructifs ou servent à poser des délais pour des projets importants, je leur apporterai mon soutien. Le vrai contenu des évènements mondiaux sera maintenant plus important que le moment où ils se déroulent, ce qui est différent de ce qui se passait avant le 28 octobre  2011, quand existait une valeur intrinsèque à suivre le plan cosmique temporel.

Carl Johan Calleman, 8 novembre 2011

 

Traduction française MC

Source: Le calendrier Maya

 

N.B.: Le 11.11.11.  Ce jour survient la démission du
président italien : Silvio Burlosconi 

 

 

Je vous suggère d'écouter : Enya sur Youtube we are free now et
Andréa Bocelli - Ave Maria, aussi sur Youtube

 

Tags : Le 11.11.11, plan divin, miracles, célébrations,

résonnance, cosmique, Calleman, 

.

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 05:33
 
  

Eruption solaire capturée par le satellite soho en mai 2008

 Le par Carl Johan Calleman
Paris, 30 septembre 2011 (11 Eb)

Nous venons de célébrer la convergence cosmique et il nous reste moins d'ne nuit et un jour avant l'accomplissement du plan d'évolution d etoute la créationNous venons de célébrer la Convergence Cosmique et il nous reste moins d’une Nuit et un Jour avant l’accomplissement du plan d’évolution de toute la Création (ou du moins l’atteinte de son niveau le plus élevé). Comme cela avait été prédit, la Neuvième Vague de ce plan - qui arrive d’une façon très proche, en même temps que les autres vagues du Calendrier Maya le 28 octobre 2011 - a apporté au monde un accroissement énorme de sa fréquence. Ceci a été expérimenté par beaucoup d’entre nous à un niveau personnel, mais cela a aussi été clairement visible avec le chaos politique et économique qui s’est répandu dans de grandes parties du monde. L’instabilité est évidente au travers des événements actuels, mais elle se manifeste aussi dans les retournements constants de la façon avec laquelle les événements ou les développements sont perçus et rapportés. Prenons la Grèce par exemple, un jour on dit qu’elle est en banqueroute, ensuite qu’elle a été pleinement renflouée avec l’aide de la troïka et le jour suivant, on l’annonce à nouveau en banqueroute. Un jour le régime de Kadhafi est tombé et un autre il combat à nouveau, uniquement pour retomber le jour suivant.

Dans ce monde d’interprétations incertaines des informations, les médias alternatifs ont essayé de combler le manque sur internet, parlant parfois avec une certitude totale de catastrophes imminentes. Ainsi, un jour on affirme que la comète Elenin va provoquer des tremblements de terre et amener la fin du monde et le jour suivant, on dit qu’elle n’existe pas, puis ensuite qu’elle revient (ou était-ce la planète X ?). Aujourd’hui, n’importe quoi, fou ou farfelu, peut  trouver une audience attentive sur You Tube et peut être présenté comme une information sérieuse. On peut donc ajouter à l’instabilité du monde, le chaos de l’information et c’est un sentiment commun à de nombreuses personnes de ne plus savoir qui ou quoi croire. Le cadre mental dans lequel les gens comprenaient le monde est en train de s’éroder, et avec le cours actuel des événements, ceci est un signe de nos temps. Certains rejettent tout autant la signification de la compréhension mentale.

Cette érosion prépare le terrain d’une nouvelle ouverture et d’un renversement radical de notre façon de penser. Ceci est lié et témoigne du fait que l’ancien équilibre de la plupart du monde a été secoué par la Neuvième Vague. D’une façon sous-jacente à tout ceci, on peut trouver l’attente nerveuse de quelque chose d’inconnu et de dramatique qui doit se produire. Il n’est pas étonnant que dans l’esprit de nombreuses personnes, cette attente soit largement négative. Après tout, le développement de la Neuvième Vague a été essentiellement prévisible selon la Révélation 16 ; d’après celle-ci ce sont les Sept jours qui apportent le plus de destruction aux anciennes structures du monde. Ainsi, le progrès qui suivait les vieilles voies a été bloqué peu à peu et l’expérience de l’impasse de notre civilisation actuelle s’est largement répandue, n’offrant encore que très peu d’alternatives.  Dans le monde au sens large, il y a donc eu jusqu’à présent, très peu de nouveautés générées par la Neuvième Vague. Alors qu’un bon nombre d’êtres ont connu un éveil intérieur à l’unité, les manifestations externes en ont été très marginales.

J’avais prédit assez tôt et assez justement, qu’un des facteurs prenant part à l’érosion du monde actuel, le cinquième jour de la Neuvième Vague, serait l’énergie qui précipiterait le ralentissement économique (et l’économie est certainement le meilleur miroir de la façon dont les humains sont liés les uns aux autres). C’est en fait à ce moment que ce qu’on appelle les « marchés », ont vraiment commencé a être affectés par la crise globale des prêts, crise qui à chaque nouveau point de changement de la Neuvième Vague, a continué à s’approfondir. 
Le trait hors nature de cette crise ne change pas le fait que nous allons droit vers un effondrement du système économique et politique du monde et il n’y a aucun signe que cela puisse être arrêté. La croissance de pays clés comme les États-Unis et l’Allemagne s’est arrêtée (sans parler de la Grèce ou de l’Italie), ce qui en pratique, bloque toute tentative de remboursement des dettes.

Le ralentissement économique a montré quelques éléments surprenants, comme le désir exprimé par un groupe de « super-riches » d’être taxés plus lourdement, et la possibilité que la Chine puisse racheter la dette de l’Italie ou d’autres pays de la zone Euro pour les maintenir à flot. Je trouve cependant difficile à croire que tout ceci puisse se résorber et le sentiment qu’on en retire est que les gouvernants sont à court de solutions. Malgré l’impasse, on doit cependant constater que dans la majeure partie du monde, la vie apparaît encore comme le « business » habituel. Donc, aucun événement n’a encore été assez puissant pour précipiter l’effondrement que beaucoup attendent ou craignent et il semble maintenant que cela ne se passera pas avant le septième jour de la Neuvième Vague, du 11 au 28 octobre. Si c’est le cas, la fin du calendrier pourrait correspondre à une discontinuité très marquée.

Ce dont nous sommes témoins n’est donc pas une autre récession, mais la fin du système capitaliste mondial. Aux États-Unis, les manifestations contre “Wall Street” pourraient en être une des indications. On peut cependant avoir l’impression que tant que le vieux système survit, il n’y a pas d’ouverture réelle pour créer un nouveau monde pour le remplacer. Agir de la sorte serait trop en conflit avec la légalité de la structure de pouvoir actuelle, et ce n’est qu’après l’avènement d’une sorte d’effondrement total, que les gens pourraient en général être contraints et inspirés à créer une nouvelle façon de vivre et de se relier dans les domaines politiques et économiques.  Afin d’éviter la naissance d’un tel nouveau monde, nous pouvons être certains que lorsque la chute arrivera, elle sera présentée par les puissances comme rien d’autre qu’un ralentissement temporaire.  Une telle illusion continuera ainsi à dominer la plupart de ceux à qui il manque la perspective du calendrier Maya et de l’évolution vers l’Unité de conscience et ceci met en évidence le risque de croire ceux qui affirment que le calendrier Maya s’achève le 21 décembre 2012, ce qui est un élément qui joue en faveur de ceux qui veulent ressusciter l’ancien système.

En plus de l’approfondissement du chaos politique et économique, la Neuvième Vague a aussi apporté une intensification marquée de différents types de désastres naturels, parfois à des endroits dans lesquels on n’en avait jamais vus.  Ceci a généré un immense intérêt pour tous ces phénomènes et une sorte de fascination au sujet des catastrophes a émergé sur internet, où certains vomissent des infos de désastres naturels sans fournir le moindre contexte ou explication sur la raison selon laquelle ils pourraient se passer maintenant. Ce genre d’événements concerne les explosions solaires, les comètes, les tremblements de terre, les inondations, les canicules et les vents extrêmes, dont la plupart se sont accrus pendant la Neuvième Vague.

Certains de ces désastres naturels qui se sont intensifiés (inondations, vagues de chaleur ou de froid, incendies, vents extrêmes) sont causés en partie par les effets de l’activité humaine sur le climat, mais on ne peut pas en dire autant au sujet des phénomènes sismiques qui sont hors de notre contrôle en terme de cause ou de manipulation. C’est aussi le cas pour les phénomènes de changements dits « climatiques » qui génèrent des modifications des côtes et autres, dont l’arrivée fut d’abord prédite par Edgar Cayce, mais prévue par erreur, pour les années 1958-98. Étant donné le grand intérêt actuel pour ceci, il est pertinent de se demander dans quelle mesure ces changements pourraient faire partie du Plan cosmique et être prévisibles à partir du calendrier Maya.

Dans « Le Calendrier Maya et la Transformation de Conscience » (2004), j’écrivais : “Du moins, quelques transformations mineures sur terre pourraient donc résulter du changement de haute fréquence de la conscience que le cosmos subit en ce moment. Mais le principe de cause et d’effet pour générer une vision de Jugement dernier où de tels changements climatiques sont présentés comme le but véritable de cette phase particulière de la création est intenable.  N’importe quel effet physique devrait être vu uniquement comme venant des changements du champ de conscience […]”, et je considère toujours cette affirmation comme valide et importante. Puisque le changement à haute fréquence dans la Neuvième Vague opère simultanément à plusieurs niveaux de l’univers ; comme le cosmique, le galactique, le solaire, le planétaire et l’humain, nous pourrions nous attendre à le voir se manifester à tous ces niveaux.  Alors qu’il pourrait être difficile d’en étudier les manifestations aux niveaux cosmiques et galactiques, il semble possible de le faire au niveau du soleil, qui reçoit une attention croissante pour ses éruptions. Ces éruptions, les plus grandes qui aient été enregistrées durant la Neuvième Vague et qui ont été résumées ci-dessous, pourraient-elles donc être reliées au calendrier Maya ?

Éruptions solaires majeures
  
Changement de l’énergie cosmique
X 1.5 – 9 Mars 2011
   
Début du Premier jour (9 Mars)
M 9.3 – 30 juillet 2011
M 9.3 – 4 août 2011
X 6.9 – 9 août 2011
   
Début du Cinquième jour (31 juillet)
X 2.1 – 6 septembre 2011
X 1.8 –7 septembre 2011
   
Début du Sixième jour (5 septembre)
X 1.4 – 22 septembre, 2011
   
Début de la Sixième nuit (23 septembre)
Ceci est une question complexe qui nécessiterait l’analyse de données accumulées sur de longues périodes de temps et qui nous manquent essentiellement. Il est cependant remarquable que dans la liste ci-dessus, il y ait eu une grande éruption solaire au début de la Neuvième Vague, le 9 mars, ainsi qu’au début des Cinquième et Sixième jours.  Il pourrait exister un lien hypothétique entre ces éruptions solaires et la Neuvième Vague du Calendrier Maya. Bien que l’intensification de l’activité solaire soit attendue comme faisant partie de tout cycle solaire régulier, ce qui est inattendu dans le cycle actuel est que cette activité semble avoir été suspendue durant plusieurs années et qu’elle devient évidente seulement maintenant, en apparente synchronicité avec la Neuvième Vague.  Si cela s’avère vrai, on peut s’attendre à une intensification des éruptions solaires jusqu'à la fin de la Neuvième Vague, le Septième jour, débutant le 11 octobre.

Lorsqu’on en vient à l’activité sismique sur notre planète, le lien avec le Calendrier Maya est plus clair comme j’en parle dans le «The Purposeful Universe » (l’Univers Intentionnel). Donc, la dérive des continents est causée par les impulsions de l’arbre de vie dans l’Inframonde mammifère et cette dérive (aussi appelée plaque tectonique) est la cause de tous les tremblements de terre et des éruptions volcaniques de notre planète. Alors que le calendrier arrive à sa fin, nous devrions aussi nous demander si la structure continentale de la Terre, le cerveau global, va être maintenant achevé et si cela va affecter la stabilité de la croûte terrestre. Si c’est le cas, alors peut être que l’activité sismique de l’époque récente dérive du fait que, l’écorce intérieure de la terre est à présent bien accordée pour la transmission de la nouvelle unité de conscience depuis l’Arbre de Vie cosmique. Un tel accord pourrait cependant, depuis la perspective de nous vivant à la surface, être expérimenté comme particulièrement délicat et pourrait avoir en fait des conséquences dramatiques. Sans tenir compte du fait qu’il est important de voir que celles-ci font partie d’un plan déterminé.
Ceci est la seule explication raisonnable que j’aie entendue, à savoir pourquoi il y aurait une intensification de l’activité sismique à ce moment particulier, une intensification qui était certainement évidente lors des prémisses de la Neuvième Vague avec le tremblement de terre et le tsunami au Japon.  S’il y a un accroissement de l’activité sismique en ce moment, ce serait en d’autres mots, à cause du fait que le calendrier s’achève. Bien que ceci soit spéculatif, je choisirai pour ma part d’être dans un endroit sismiquement solide au moment où le calendrier approchera de sa fin.

Comme ceci est certainement ma dernière communication avant la fin du Calendrier Maya le 28 octobre 2011, c’est aussi le bon moment pour discuter quelque peu de la signification de cette « fin » ; ceci est bien sûr, une question qui a été débattue depuis un certain temps.
Ma réponse de base serait que l’univers atteint son état de quantum le plus élevé et est en train de créer une nouvelle étape pour la Vie (au sommet de la pyramide de 9 périodes). C’est donc une incompréhension commune qu’un « nouveau » cycle commence après que le calendrier se soit terminé. Il s’agit d’une mauvaise compréhension car ce qui se termine n’est pas un cycle avec lequel on commence, mais neuf vagues d’évolution dirigées d’une façon linéaire. Le seul aspect prophétique du système de calendrier Maya que l’on pourrait décrire comme cyclique est le Tzolkin de 260 jours et c’est le seul cycle qui se terminera. 
Et même si ce cycle est important en tant que matrice des énergies de création et de résonance personnelle avec les signes du jour, il ne joue aucun rôle dans la conduite de l’évolution de l’univers à grande échelle ou de son évolution de conscience.

En gardant ceci à l’esprit, je vois trois alternatives possibles qui pourraient suivre après que l’univers ait atteint sont état le plus haut : la première et la plus dramatique alternative serait que toutes les vagues, de même que le cycle du Tzolkin, s’achèvent. Cela signifierait une fin abrupte de la régulation énergétique de nos vies et de nos actions et une sorte de choc de libération. La vie serait vécue pleinement moment par moment et chaque instant serait une éternité qui ne serait pas liée organiquement aux autres moments. La seconde alternative vers laquelle je penche plutôt, est que les vagues se termineront après avoir accompli leur rôle évolutionnaire, mais que le Tzolkin continuera à fournir une variation énergétique de fond.
Cela voudrait dire qu’il y aurait encore de la vie mouvement par mouvement, sans vagues dirigeant notre évolution, mais qu’une variation quotidienne des énergies du Tzolkin pourrait nous éviter d’expérimenter la vie comme complètement intemporelle.
La troisième alternative serait que non seulement le Tzolkin, mais aussi les neufs vagues de création (Inframonde) pourrait continuer indéfiniment et le total de pics et de vallées ne serait pas limité à treize. Cela signifierait encore  que nous ne serions plus subordonnés à des processus dirigés menant de la semence au fruit mature, mais cela ne voudrait pas dire non plus que la vie serait un éternel « maintenant ». Ce serait plutôt comme si toutes les vagues qui conduisent actuellement notre évolution, continueraient après avoir atteint l’unité de conscience, mais en fait sans aucune fin.

Dans les temps anciens, la dernière vision semble avoir été gardée dans le site de Palenque, depuis que les dates calendaires d’un futur lointain sont mentionnées là, même si les dates en question ne peuvent être considérées comme prophétiques.  Je ressens à ce point qu’il n’est pas possible de dire avec certitude laquelle de ces trois alternatives se déroulera après la fin du calendrier, mais au moins une mènera à une discontinuité fondamentale et à une transformation signifiante, si pas totale, de notre expérience de vie. L’une d’elles signifiera la fin de l’évolution dirigée et la liberté d’Être simplement. C’est peut être parce qu’ils ont entendu cet appel depuis le futur que, malgré la présence concurrente de présages négatifs dans les temps actuels, que j’ai pu trouver un groupe remarquable de gens qui en ces temps de vérité rentrent à la maison pour eux-mêmes et commencent vraiment à apprécier la vie exactement comme elle est. Peut être qu’après tout, il y a un changement vers l’unité de conscience en route et que l’univers commence maintenant à nous permettre d’être ce que nous sommes.


Carl Johan Calleman
Paris, 30 septembre 2011 (11 Eb)
8ème jour de la sixième nuit de la Neuvième Vague
http://www.calleman.com/content/articles/End_of_calendar_SolarFlares_and_EarthChanges.htm


Traduction Dahlia pour LaPresseGalactique.com
Vérification linguistique et correction Marie-Louise
Tags : carl callman, calendrier maya, éruptions solaires,
liberté, être, changement

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 05:33
 

coucher de soleil

Par John Smallman



L'amour de Dieu pour l'humanitéet pour toute sa création est illimité, éternel et inconditionnel il aime tout avec la même intensité et ce qui s'appelle les péchés L’amour de Dieu pour l’humanité et pour toute Sa création est illimité, éternel, et inconditionnel, il aime tout avec la même intensité, et ce qui s’appelle les «péchés» n’est pas un obstacle à Son amour. Sans Son amour rien ne peut exister, aussi nul ne demeure sans Son amour, jamais, et ceci est la vérité divine. Ceux qui jugent quelqu’un d’autre comme étant indigne de l’amour de Dieu, ou séparé de lui, sont eux-mêmes égarés, confus ou hallucinés – rappelez-vous, votre condition humaine est illusoire, c’est un cauchemar dans lequel les situations sans amour se produisent constamment, mais ce n’est pas la réalité – aussi ils devront s’éveiller, car tous s’éveilleront, dans l’émerveillement divin qu’est la Réalité.

Actuellement, votre planète est inondée d’Amour venant des royaumes divins pour vous aider et assurer votre éveil, les signes de votre éveil imminent sont présents partout. Cherchez ces signes – vous ne pouvez pas manquer de les voir – et réjouissez-vous d’être incarnés à ce moment de votre histoire pour prendre part activement à cet évènement fantastique. Toutes les douleurs, les souffrances, les conflits, les désaccords, la discorde, la méfiance et la déception vont disparaître – de façon définitive. C’est la Volonté divine, et la vôtre, parce que vous êtes un avec Lui. Votre volonté et celle de Dieu sont identiques, vous avez juste choisi de l’oublier temporairement et ce temps qui approche mettra fin à cet oubli. Voilà ce que veut dire « la fin des temps ».


Avant votre éveil, il y aura une certaine confusion et de l’anxiété parce que passer d’un sommeil profond à un éveil total est un changement énorme, un pas énorme, un peu comme la désorientation temporaire que vous pouvez rencontrer lorsque vous vous réveillez le matin d’un sommeil profond. Ne vous alarmez pas. Vous êtes sur le point de vous éveiller à la pleine conscience de ce que vous êtes vraiment, et lorsque vous expérimenterez, directement et personnellement, le bonheur de connaître Dieu et Son amour pour vous, ce sera l’occasion d’une joie sans limite .

Pendant que vous attendez votre éveil, continuez à tenir haut votre lumière, manifestant de l’amour et de la compassion à chaque instant, et vous détendant dans la paix que vos attitudes aimantes vous apportent. Même dans l’illusion il n’y a pas d’accidents ou de coïncidences, tout ce qui survient est dirigé par l’intention et le but est d’apprendre et d’évoluer, et c’est ce que vous avez fait. La vitesse à laquelle vous avez évolué s’est accélérée considérablement ces dernières années pendant la préparation de votre éveil, et cela continuera jusqu’à ce que ce moment arrive.

Gardez votre attention sur vos cœurs ouverts à chaque instant et dans chaque situation – pour accepter, absorber et partager l’amour qui vous entoure et vous enveloppe, et qui désire seulement vous envelopper et être partagé avec tous ceux que vous rencontrez, qui sont, bien entendu, dans la même situation – enveloppés d’amour et le partageant avec vous. Ceux avec qui vous interagissez et qui ne répondent pas de la même manière sont craintifs, souffrants, et ont désespérément besoin de votre amour et de votre accueil qu’ils reçoivent simplement en entrant votre champ d’énergie. Vous n’avez rien à faire pour permettre cet échange d’énergie aimante, sauf de vous abstenir d’attaquer ou de vous défendre, cela bloque votre flux d’amour. Il peut sembler effrayant de ne pas vous défendre contre une attaque, aussi rappelez-vous simplement que l’attaque est un appel désespéré d’amour et d’acceptation de la part de ceux qui ont de graves doutes sur leur valeur, parce que vous savez que tous ont une valeur infinie, puisque tous sont des créations divines parfaites. Soyez forts, soyez amour et votre force va croître comme votre confiance en Dieu. Votre champ d’énergie va le prouver en apportant la paix et le calme dans chaque situation que vous rencontrez, permettant au baume de votre amour d’apaiser et de réconforter tous ceux avec lesquels vous interagissez, tandis que vous portez votre lumière haut au service de votre Père céleste. Votre éveil s’approche, et une grande célébration a été préparée pour vous souhaiter un bon retour Chez Vous.

Avec tout mon amour,

Saul

Page originale traduite par Christine

© Christine – Vous êtes invités à partager ce texte à condition de respecter son intégralité et d’en citer la source.

http://du-tout-et-du-rien.blogspot.com/

 

Tags : fin des temps, amour, éveil, célébrer, force, confiance.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : ascensiondivine
  • : Sophro-transgénérationnel - Ascension individuelle et planétaire
  • Contact

Profil

  • SamiaGaïa
  • Coach Spirituel  
Sophrologie transcendantale et Alchimique
stages d'éveil spirituel 
Analyse des rêves
  • Coach Spirituel Sophrologie transcendantale et Alchimique stages d'éveil spirituel Analyse des rêves

Texte Libre

    
    Je vous présente mon nouveau site :
http://www.uni-vers-cite-de-lumiere.com/ 

          

           COEURS

     DON DU COEUR 
 Je fais un don avec compassion.
Faire un don pour la fondation
"Uni-Vers-Cité de lumière"
    
 

 

      JOSEPHINE WALL

 A toutes à tous Lumière d'Amour 

UNION SACREE

Feminin + Masculin = Communication

  

dev361.gif
    
        Activités Mars 2013

     Stage : Guérir l'enfant intérieur
Samedi 16 Mars de 10h à 17h
à Paris
   
Stage : Sophro-Energie
Samedi 23 Mars de 10h à 17h
à Paris

Stage : Connexion Quint'essense
Samedi 30 Mars de 10h30 à 17h
a Mory dans l'Oise
Me contacter 01.70.00.36.44
100€ la journée pour chaque stage.

 

dev361.gif 

Stage : Connexion Quint'essense
Mardi 2 avril et jeudi 18 avril
à Espace Harmonie 
de 19h à 22h


dev361.gif
 

 

 

 

INTENTION DE RASSEMBLEMENT DANS LE COEUR
TOUS LES SOIRS A 21H.

Je choisis de vibrer l'Amour la Joie et l'Harmonie
 à chaque instant,
avec toute forme de vie
sur cette planète dans les quatre directions,
avec les quatre règnes et les quatre éléments
ainsi que tous les DEVAS DE LUMIERE.
Qu'il en soit ainsi.
Merci de diffuser
Amour et Gratitude,
SamiaGaïa

dev361.gif

 

CHAINE D'AMOUR


Merci de participer à la Chaîne d'Amour
du vendredi à 21h. Seul ou en groupe, laissez
l'Amour s'écouler vers toute l'humanité et tous
les règnes en toute simplicité et innocence.
Alain

 

Recherche

Archives