Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 05:42

 Image and video hosting by TinyPic  

Ça y est, nous sommes entrés dans le dernier trimestre de 2012, dans sa dernière saison, celle de l’automne où les feuilles mortes tombent de l’arbre. Nous sommes à 72 jours du 12-12-12, qui nous emmènera 9 jours plus tard au 21-12 tant redouté ou espéré… La 1ère bonne nouvelle est donc que nous serons là pour voir ça. En ce sens, on sera des veinards !

Des veinards dans le sens veine, dans le sens écoulement du sang, dans le sens écoulement de l’âme, d’où cette obligation de fluidité afin d’améliorer la transition d’un ancien monde vers un nouveau monde. Beaucoup de préhumains penseront fin du monde et catastrophisme, mais il n’en sera rien dans les faits.

Certes, il y aura probablement des “rectifications locales”, dues à la remise en forme de maman Urantia dans une configuration plus sphérique (fonte des pôles) mais aussi plus grande. Hé oui, il y a un rapport direct entre le niveau de conscience d’une humanité et la gravitation. C’est un peu à l’image d’un enfant en croissance. Son corps augmente en taille au même titre que sa prise de conscience.

La peau de maman va donc craqueler à certains endroits, tandis qu’à d’autres, cela se réajustera en fonction de sa nouvelle ligne. Il est donc évident que sa garde-robe d’égrégores va se voir radicalement changée. Les frusques de 3D (celles qui oppriment) seront les premières à être balancées par dessus bord au bénéfice des nouvelles fringues de 4D.

Comme nous le savons tous, cela ne sera qu’une transition avant de recevoir sa tenue d’adulte qui sera celle de 5D. Nous sommes donc en train de passer de la vie d’un enfant inconscient à celle d’un ado qui sera quelque peu perturbé par une sexualité cosmique naissante. Les seins du don inconditionnel vont se faire connaitre, ainsi qu’un début de menstruation dans une décennie ou deux.

Je mets tout cela au féminin, car nous savons tous que la 4D sera une époque vouée aux énergies féminines, et donc aux énergies qui portent la vie. Elle sera liée au vibratoire, à la Vibration, à la Source, et donc à un retour à ce que nous étions avant de nous matérialiser en cette densité. Le gamin turbulent et inconscient de la 3D, qui jouait dans la rébellion et donc le destructif, va passer la main à l’ado découvrant ses propres charmes…

Maman Urantia est le corps, tandis que nous sommes sa conscience en action. Elle, elle EST tandis que nous, nous essayons de l’être. Le corps ouvre le chemin en poursuivant sa croissance, et l’être qui y habite se voit contraint par la force des choses à évoluer. Il y a donc des transformations qui peuvent être douloureuses, voire inquiétantes, surtout si personne ne vous met au courant.

Ainsi, avoir ses premières règles, c’est quelque peu traumatisant, mais un avant-goût nous aura été donné par ces petits bouts de seins qui se mirent à gonfler sans demander notre avis… A ce titre, on peut dire que tous les illuminé(e)s, les lampadaires, de la planète sont ces glandes mammaires du Don Inconditionnel. En quelque sorte, ce sont les cellules de l’humanité qui ont montré à la face du monde qu’être dans le cœur, ça se situe bien au niveau de la poitrine…

Certes, au début, ces excroissances ne payaient pas de mine, et les autres gosses te montraient du doigt en se moquant de toi, et toi, tu ne pouvais arrêter la chose. C’était comme un appel intérieur et tu ne pouvais qu’accompagner le mouvement en changeant ta mentalité, car tu ne pouvais arrêter leur croissance… Ce fut donc l’étape où être prenait le pas sur l’ancien, sur le paraître, mais aussi sur l’insouciance et l’irresponsabilité.

Devenir femme n’est pas une simulation virtuelle, même si au début on se sent devenir quelqu’un d’autre. On y aspire, mais en même temps on le craint, jusqu’au jour où on l’acceptera pleinement et avec fierté. Devenir un illuminé, un lampadaire, c’est au début un brin déroutant, mais à la longue, on accepte ce nouveau statut, même si intérieurement on le refuse encore.

Ce n’est que lorsque l’on commence à porter un soutien-gorge (une couleur “spirituelle”), que l’on comprend que la chose est irréversible et qu’il est préférable d’accompagner le mouvement plutôt que de continuer à le juguler. Alors, on découvre combien un décolleté peut faire des ravages parmi les préhumains de 3D. Ces derniers ne disent rien en apparence, mais, intérieurement, ça réveille quelque chose en eux et, d’une certaine manière, ça les effraie.

Ils croyaient se connaitre, mais en fait, ils ne connaissaient qu’un corps auquel ils s’identifiaient à fond. Ils pensaient être ceci ou cela, et soudain, un truc intérieur, un truc profond, un machin qui vient d’on ne sait où, les fait vaciller dans leurs certitudes. Dans les débuts, ils se disent que c’est un dérèglement dû à ce monde de fou, mais progressivement, ils se rendent compte que c’est bien plus que tout cela.

Ils se rendent compte qu’ils ne pourront lutter contre cette évolution intérieure, cette évolution qui pousse vers cet inconnu qu’est le collectif. C’est donc en ce sens que l’humanité va subir un retournement. Ainsi l’individu qui se la jouait solo dans un collectif emprisonnant (comme un taulard dans une taule) va découvrir l’autre facette, c’est-à-dire celle d’être au service du collectif mais en totale liberté.

Pendant des millénaires, l’individu a cherché sa liberté dehors, et maintenant il va découvrir que la vraie liberté est dedans. Il va découvrir qu’il n’a plus à être l’esclave d’un système, mais à être un cocréateur au service du tout. On a donc bien à faire à un passage de l’enfant qui croyait que tout lui était dû à l’ado qui découvre qu’il a un rôle à jouer en tant qu’individu unique en ce monde unique.

Il désirera donc mettre en avant ses charmes au lieu de les dissimuler sous le boisseau. Il osera être ce qu’il est, plutôt que d’essayer d’être quelqu’un qu’il n’est pas. Du paraitre à l’être, le chemin peut sembler long et difficile, mais en fait, si vous y regardez bien, de près, c’est juste une histoire de quelques trimestres, voire de quelques années au plus.

Les nouvelles énergies sont là pour nous booster dans cette transition. Pour cela, il n’y a qu’à se laisser porter et suivre les consignes données par notre petite voix et autres signes intérieurs (intuitions, ressentis, impulsions). Certes, il n’est pas interdit d’aller se renseigner, comme le fait tout ado qui découvre sa sexualité. Un peu d’info aide à débloquer les résistances, mais trop d’infos fait tout le contraire. Ça crée de la confusion, au point que l’on ne se sent pas à la hauteur d’assumer ce qui vient à nous en nous.

En effet, à travers les multiples emails que je reçois, les commentaires publiés et non publiés, les questions aux webconfs prisent en compte et non prises en compte, je vois un large éventail des interrogations et des paniques qui secouent les lampadaires et futurs lampadaires. Il me faut donc découvrir, avant de répondre, quel est le véritable problème auquel j’ai à faire.

Ainsi certaines personnes s’offusquent du ton que j’emploie, alors que d’autres jubilent de la justesse-sagesse de ma réponse. En effet, ce qu’il faut comprendre, c’est que des fois ce n’est pas une réponse logique qui résoudra la question mais une réponse émotionnelle. Je vous rassure, ce n’est pas moi qui pense ceci ou cela, car je ne fais qu’exprimer ce que je ressens sur le moment. Le reste n’a aucun intérêt.

Nous savons tous que passer à l’adolescence apporte son lot de rébellion et d’incompréhension. Des fois (pour ceux qui ont été parents), cela a été déstabilisant au point de ne plus savoir si on doit laisser passer la chose ou si on doit baffer d’une manière ou d’une autre. On retrouve donc ces symptômes pour le marcheur sur la voie.

Il comprend que des choses se passent en lui et qu’il va vers un nouveau monde (la 4D), mais en même temps il hurle et vocifère sur des problèmes liés à la 3D. Il est en colère contre…. Contre les chemtrails, contre les vaccins, contre la loi du silence, contre les forces de l’ombre, contre toute la vérité qui vient à sa nouvelle conscience.

Il est l’ado qui commence à envoyer chier le monde dans lequel il vivait avant. Certes, c’est normal, mais ô combien fatiguant pour les parents… Ainsi, en tant qu’ancien ayant déjà franchi cette étape, je comprends, mais en même temps je suis fatigué d’entendre les plaintives colériques qui acceptent mal de rester cool chez soi en pleine centritude et êtreté.

Alors, dites-moi où est l’avantage d’être en colère contre les chemtrails, puisque cela ne fait que renforcer les égrégores correspondants ? En quoi un lambda peut-il influencer extérieurement ceux qui sont aux commandes et qui balancent des ordres à des moutons obnubilés par leur paye ? Je dirais même que le donneur d’ordre se sentira encore plus concerné pour gazer encore davantage les enragés…

Je répète donc qu’à chaque fois que vous êtes contre quelque chose, vous ne faites qu’amplifier la dualité existante. Ainsi, en ne disant rien et surtout en n’alimentant aucunement l’égrégore correspondant, la chose s’arrêtera d’elle-même. En effet, s’ils voient que l’épandage ne change rien à votre progression vibratoire, alors pourquoi continueraient-ils avec un truc qui leur coûte la peau des fesses ?

Pourquoi continuaient-ils à se battre avec des arcs et des flèches quand vous vous baladez dans un blindé ? Hé oui, votre aura est votre armure, alors pourquoi vous saboter vous-même de l’intérieur en étant contre…? Bref, j’espère que vous comprenez maintenant que lorsque vous avez les seins qui poussent, ce n’est plus les bonbons de 3D qui vont vous faire revenir comme avant, c’est-à-dire l’enfant gamin…

Non, si les forces de moindre lumière commencent à peiner, c’est parce que justement un nombre suffisamment élevé de lampadaires ne mangent plus les bonbons de 3D pour cause de sentiments amoureux envers La Source. Or, d’après vous, que vont faire les autres gosses quand ils verront que, quoiqu’il se passe dans le monde, vous avez les yeux qui brillent ?

Ils commenceront à chercher ce qui vous rend si lumineux, si léger, si souriant, car, au fond, c’est ce qu’ils cherchent véritablement. Alors pourquoi montrer la mine sérieuse et furieuse du désespéré qui se voit impuissant devant toutes les saloperies faites en ce monde ? Vous ne pouvez à la fois être le désespéré et l’amoureux, car si le premier a tendance à baisser les bras, le second se sent avec de la patate…

En clair, arrêtez de gesticuler dans tous les sens en croyant que cela va faire bouger les choses, car vous êtes dans les sables mouvants de la 3D. Plus vous remuerez et plus vous coulerez. N’essayez pas de sauver ce monde, car il est celui de la 3D. N’essayez pas de l’améliorer, car ceci n’est qu’une tentative illusoire devant l’éternité.

Soyez seulement en cette période de début d’adolescence un témoin de ce qui se passe en vous, et accompagnez autant que vous le pouvez cette écoute. Le reste n’est qu’une illusion faite pour vous retarder, voire vous ralentir au point de vous arrêter sur le chemin qui mène à votre véritable identité. Tant que vous serez contre, tant que vous ne serez pas d’accord, vous resterez dans le moulin de la dualité, et donc dans le broyeur.

Alors, si vous pensez ne pas être encore assez meurtri et amoché, continuez le combat avec les moulins à vent de la 3D. Vous vous prendrez encore quelques baffes par les ailes du moulin mues par les vents de la colère et donnerez encore une raison au meunier de rester plus longtemps à broyer sa farine pour faire son beurre.

Quittez le rôle de Don Quichotte (votre mental-égo) et rendez la liberté à Sancho Pansa (le témoin de votre folie). Descendez de l’âne de l’ignorance et laissez-le aller dans les prairies de l’illusion. Puis dessapez-vous de l’armure émoussée d’un passé qui a déjà rendu l’âme, tout en vous débarrassant des sous-vêtements sales et puants de vos croyances dépassées.

Cela fait, il ne vous restera plus qu’à vous baigner dans le ruisseau de La Source afin de recevoir votre baptême tant attendu. Pour savoir où cela se passe, suivez ceux qui ont le sourire aux lèvres et le cœur léger, car ils ont compris que la guerre était finie et qu’il était temps de passer à autre chose.

Ainsi, en leur compagnie, vous verrez qu’habillés simplement (il leur reste encore quelque fringues-croyances aux odeurs religieuso-spirituelles – le fameux égo spirituel), ils acceptent pleinement ce qu’ils sont, ce qu’ils ont été en toute humilité. Et puis, signe distinctif, ils se foutent complètement de ce qu’ils seront, car ils ont compris que l’eau de La Source mettra enfin à jour leur véritable identité.

Ils marchent donc d’un pas tranquille mais assuré. Ils ne cherchent pas à aller plus vite que la musique, car ils savent que tout est synchronicité et que toute tentative de leur part pour avancer plus vite ne fera que rajouter des ennuis supplémentaires et totalement inutiles à l’organisateur de ce rassemblement terrien.

Et puis, ne soyez pas choqués par ceux qui sont à poil, car eux, ils ont entrepris le chemin depuis si longtemps que leurs sous-vêtements n’ont pas résisté à l’usure du temps. Ils marchent donc avec totale transparence, car ils ont découvert et affirmé cette fameuse Présence qui les habite. Ils marchent avec autorité, car ils ont retrouvé leur intégrité.

Pour eux, je dirais même qu’ils sont au-delà du baptême, au-delà de la baignade, au-delà du désir de se laver, au-delà de la nécessité de le faire, car déjà la pluie du Ciel les a régulièrement rincés. Ils n’ont point attendu d’être arrivé, car ils ont compris que plus tôt on se dessape et plus tôt on est lavé de la crasse de la 3D.

Oui, pourquoi attendre des dates, pourquoi subir un délai d’attente dû à la marche elle-même, et surtout pourquoi attendre que l’eau de pluie se rassemble en un ruisseau puis une rivière ? Pourquoi ne pas recevoir directement du Ciel et se laver à chaque opportunité ? C’est sûr que si vous avez encore l’imperméable du doute, le parapluie de l’incertain et les bottes du déni, le résultat sera bien médiocre.

Dit autrement, l’objectif du baptême 4D est un but stimulant, mais pourquoi attendre d’atteindre le bout du chemin alors que nous savons tous que c’est l’expérience acquise en cours de chemin qui est la plus importante ? On revient donc à comprendre que vivre son icité dans son quotidien est le plus sûr chemin d’arriver à ses fins, puisque le voyage sera intérieur et ne dépendra aucunement de tout ce qu’il y a à l’extérieur.

Maman Urantia nous guide de par sa propre transformation, alors pourquoi ne pas la suivre tout simplement dans son élévation de fréquence ? En effet, chacun d’entre nous a vu son corps grandir selon un plan prévu d’avance, et personne d’entre nous n’a eu à ordonner quoi que ce soit à ses organes pour que tout s’arrange harmonieusement pendant notre croissance.

Alors pourquoi pensez-vous que cela est différent sur le plan vibratoire de votre êtreté ? C’est du pareil au même ! Cessez donc de croire qu’il vous faut telle vitamine spirituelle ou telle autre, car en vivant dans votre icité, c’est-à-dire hors du passé (mes maladies) et du futur (mes futures maladies que je veux éviter), vous ne ferez qu’être ce que vous êtes, ici et maintenant, et ceci sans l’ombre d’une quelconque réflexion mentale…

Le monde est parfait, et c’est justement parce que nous le voyons imparfait (pour cause de non accès à toutes les infos suffisantes) que nous foutons le bordel et que nous nous portons préjudice à nous-même. Cessons donc de vouloir contrôler notre vie spirituelle, parce qu’en fait cela reviendrait à dire que l’ado veut contrôler la croissance de ses seins…

En 3D nous avions le libre arbitre, mais en 4D cela ne passe plus par une trituration mentalo-égotique mais par l’écoute du cœur directement. On passe donc du petit soldat paumé qui doit sauver sa peau (ou son âme) sur un champ de bataille gigantesque dont il ne peut s’échapper (loi du karma oblige) à celui de l’ange qui exécute dans son icité tout ce qu’on lui demande de faire.

Or, qui mieux que maman Urantia peut vous dire en chaque seconde ce qui est bon pour nous, petite particule d’esprit venue expérimenter la matérialité ? Maman a les seins qui poussent, et pis nous, on doit faire avec…!!!

Laurent DUREAU

1er octobre 2012
Source 5d6d.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : ascensiondivine
  • ascensiondivine
  • : Sophro-transgénérationnel - Ascension individuelle et planétaire
  • Contact

Profil

  • SamiaGaïa
  • Coach Spirituel  
Sophrologie transcendantale et Alchimique
stages d'éveil spirituel 
Analyse des rêves
  • Coach Spirituel Sophrologie transcendantale et Alchimique stages d'éveil spirituel Analyse des rêves

Texte Libre

    
    Je vous présente mon nouveau site :
http://www.uni-vers-cite-de-lumiere.com/ 

          

           COEURS

     DON DU COEUR 
 Je fais un don avec compassion.
Faire un don pour la fondation
"Uni-Vers-Cité de lumière"
    
 

 

      JOSEPHINE WALL

 A toutes à tous Lumière d'Amour 

UNION SACREE

Feminin + Masculin = Communication

  

dev361.gif
    
        Activités Mars 2013

     Stage : Guérir l'enfant intérieur
Samedi 16 Mars de 10h à 17h
à Paris
   
Stage : Sophro-Energie
Samedi 23 Mars de 10h à 17h
à Paris

Stage : Connexion Quint'essense
Samedi 30 Mars de 10h30 à 17h
a Mory dans l'Oise
Me contacter 01.70.00.36.44
100€ la journée pour chaque stage.

 

dev361.gif 

Stage : Connexion Quint'essense
Mardi 2 avril et jeudi 18 avril
à Espace Harmonie 
de 19h à 22h


dev361.gif
 

 

 

 

INTENTION DE RASSEMBLEMENT DANS LE COEUR
TOUS LES SOIRS A 21H.

Je choisis de vibrer l'Amour la Joie et l'Harmonie
 à chaque instant,
avec toute forme de vie
sur cette planète dans les quatre directions,
avec les quatre règnes et les quatre éléments
ainsi que tous les DEVAS DE LUMIERE.
Qu'il en soit ainsi.
Merci de diffuser
Amour et Gratitude,
SamiaGaïa

dev361.gif

 

CHAINE D'AMOUR


Merci de participer à la Chaîne d'Amour
du vendredi à 21h. Seul ou en groupe, laissez
l'Amour s'écouler vers toute l'humanité et tous
les règnes en toute simplicité et innocence.
Alain

 

Recherche

Archives