Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 05:57

 

PisteA l’image de la ligne d’arrivée d’une piste d’athlétisme, qu’importe combien vous avez couru (du 60m au marathon), les derniers mètres sont marqués par une multitudes de lignes qui vous indiquent que vous êtes dans le carré final, là où tout se joue entre votre mental et vos muscles.

En effet, d’un côté vous voyez la ligne d’arrivée, et votre envie d’arrêter de courir est maximale à cause de votre corps qui hurle qu’il n’en peut plus et de votre mental-égo qui vous dit que ça y est, c’est fini, et que tu peux relâcher tout ; cependant, c’est justement dans ces derniers mètres que se joue la couleur de la médaille finale…

Pris entre l’envie extrême de relâcher tous les efforts, nous voyons souvent nombre d’athlètes franchir la ligne alors qu’ils sont en freinage évident. C’est seulement leur inertie qui les amène à franchir cette ligne, car il est évident qu’ils en ont plein le derrière; cependant, souvent, cette décontraction finale les empêche de décrocher les quelques millisecondes qui font que tu es un champion ou pas !

Hé oui, souvent un record était à la portée, mais ne le sachant pas, la voix du mental-égo vous dit que vous êtes presque arrivé et qu’il est inutile de vouloir en faire plus. Alors, ce n’est qu’après avoir franchi la ligne que vous apprenez que vous auriez battu le record du siècle tout simplement. Ainsi, tout coureur conscient des enjeux sait qu’il devra terminer ce dernier carré à la force des tripes, même s’il n’a plus de tripes du tout, et surtout aucune volonté mentale.

Le champion, c’est celui qui, même après avoir vidé tout ce qu’il avait dans le ventre, est capable de se rappeler que c’est dans ce dernier moment que l’essentiel se joue. Vous me direz, mais quelle relation avec l’Ascension ? Ma réponse est simple : c’est dans les derniers mètres que votre foi inébranlable devra faire face à tous vos doutes, peurs et surtout votre manque d’énergie.

Dans le jeu de l’Ascension, il n’y a pas de médaille ou de comparaison avec les autres, mais intérieurement il y a le même combat en chacun : mollir face aux sirènes du mental-égo, ou persévérer là où la majorité abandonne ? Probablement, un certain nombre d’entre vous ne connaissent pas cette souffrance, mais croyez-moi, c’est une épreuve infernale pour qui s’est donné à fond dès la ligne de départ.

Hé bien, dans les quelques jours à venir, nous allons tous nous trouver sur ce carré magique de la ligne d’arrivée, et c’est votre foi qui fera la différence dans le classement final de la sélection. Soit vous serez sélectionné définitivement, soit vous irez dans le groupe de repêchage, soit vous serez bon pour recommencer une prochaine fois.

Alors qu’importe que vous ayez couru sur 10 km, 42 km ou 100 m, c’est l’état d’esprit dans lequel vous aurez fait vos dernières enjambées qui déterminera votre qualité de maître ou non. En effet, qu’importe vos capacités physiques, votre âge et la vitesse à laquelle vous franchirez la ligne, car c’est votre vibration interne qui déterminera si vous étiez en débâcle ou en maitrise !!!!

L’Ascension n’est pas une compétition “officielle” qui ne voit que l’extérieur, que les faits, mais une compétition entre votre mental-égo et votre petite voix. Laquelle gagnera, et laquelle acceptera la médaille d’argent ? Nous savons tous que l’égo aime s’arroger la médaille d’or et qu’il crache bien souvent sur le second, sur la petite voix, qu’il considère comme inférieure. Et si cette fois-ci, c’était la petite voix qui gagnait grâce à sa foi inébranlable que tout est parfait ?

Pensez-vous que, lorsqu’elle gagnera, elle regardera l’égo avec dédain ? Non, elle lui tendra la main et lui dira “C’est grâce à toi, grâce à ta force et à ton obstination que j’ai pu découvrir ce qui était caché en moi. Sans toi, je n’aurais jamais eu l’opportunité de découvrir ma véritable identité, alors pour te remercier, je t’invite à partager le repas de fête qui a été préparé pour les vainqueurs, c’est-à-dire toi et moi.”

Hé oui, quand la petite voix l’emporte sur la raison, il n’y a plus de jugement et de classement. Il n’y a pas de perdant et de gagnant, mais seulement deux forces qui se sont affrontées, chacune avec leurs qualités et leurs insuffisances. Parfois elles s’opposaient, parfois elles se complémentaient, mais toujours elles ont été ensembles pour faire le chemin, pour faire la course vers le retour à La Source.

L’une sans l’autre aurait automatiquement arrêté le jeu, et donc l’utilité de la piste, et donc de la course elle-même. C’est un tandem indéfectible, autant que l’électricité que du magnétisme, autant du masculin que du féminin. L’égo (et son fidèle serviteur le mental-égo) a gagné des milliers de parties, alors que la petite voix se faisait traiter (dans la majorité des cas) de faiblarde, voire d’inconsistante, pour ne pas dire inexistante.

Le mental-égo aimait afficher sa suprématie et diminuer autant qu’il pouvait la puissance de la petite voix, voire même l’utilité de son existence, mais aujourd’hui, à l’heure où nous allons entrer dans les derniers mètres de l’ère de la 3D, de l’ère du gladiateur mentalo-égotique, c’est à notre foi véritable qu’il faudra faire appel afin de démontrer clairement que l’éternelle perdante en avait plus dans le coffre et les tripes, que l’éternelle grande gueule avare de louanges et de réputation.

Hé oui, ceux et celles qui sauront tenir le cap, malgré toutes les choses extérieures incompréhensibles et tous les doutes qui leur sauteront à la figure avec force et raison, découvriront avec stupéfaction combien il fait bon d’avoir gagné avec beauté l’unique course suprême. C’est sûr que l’égo ne va pas aimer, car on le sait tous, il est un très mauvais perdant…

Bref, tout cela pour vous faire comprendre qu’à partir du 12 et jusqu’au 21-12-12, ce sont 10 jours de rêve pour mettre une déculottée méritée à notre éternelle grande gueule qui se croyait tout permis. 10 comme le 1 et le zéro, comme le masculin et le féminin, comme l’électrique et magnétisme. 10 où le 1 fait le fier, mais où toute sa valeur est déterminée par le nombre de zéro qui suit !!!

En effet, l’Esprit sera toujours en tête, mais sans La Source il ne peut être que lui-même, c’est-à-dire UN mais sans plus. Par contre, avec un zéro, voire des milliers, alors il prend une envergure sans pareille. L’Esprit seul ne peut rien faire, même pas courir sur les pistes du temps, mais par contre avec La Source, il peut s’amuser autant qu’il peut.

Nous voulons retourner à la maison, là où l’infini de La Source est en plus grande concentration. Ce sera non seulement en Esprit (comme le prônent nombre de religions) mais cette fois-ci avec notre corps et la totalité de ce que nous avons été dans cette vie (ainsi que dans toutes les autres). Rien n’est à renier, mais tout est à accepter inconditionnellement.

Ainsi, quoiqu’il vous arrive dans les 2 semaines à venir, ne succombez pas aux moult questionnements de votre mental-égo, quoiqu’il arrive, car son seul et unique objectif sera de vous ralentir le pas, et donc perdre la partie au final. Tout questionnement vous amènera forcément au découragement, mais avec une force et une rapidité jamais atteinte jusqu’à maintenant, car vous êtes dans les derniers mètres et la foule applaudit de toutes ses forces pour vous booster en ces moments cruciaux.

Oui, tous les anges (les spectateurs) sont avec vous, car ils savent pertinemment que cette zone, ce dernier carré magique, est la zone de tous les dangers. Ils sont à fond de votre côté, alors fermez les écoutilles extérieures, n’écoutez plus le tintamarre de vos questionnements multiples, concentrez-vous sur votre entendement intérieur, et là vous découvrirez que le temps s’allonge d’une manière démesurée.

En effet, vous découvrirez que si le temps extérieur s’écoule toujours pareil, le temps intérieur devient presque une éternité. Dites-vous bien que lorsque vous êtes dans cet état, c’est que vous êtes en plein dans votre êtreté, en plein dans votre cœur, en plein dans votre identité véritable, en plein dialogue avec vous-même.

C’est alors que vous découvrez que vous êtes dans un jeu, dans une certaine forme d’illusion, et que ne pas tomber dans les argumentations de votre mental-égo semble presque impossible. Cependant, c’est possible, à la seule condition de continuer à courir, de continuer à tracer aveuglément afin de traverser le brouillard de l’illusion. C’est un acte de foi pur, total et sans condition.

Si vous avez été un sportif (sportive), vous avez déjà vécu cela dès que vous commenciez à vous rapprocher de vos limites physiques. Hé bien là, c’est la même chose, mais ce sera dans votre quotidien. Votre capacité à rester en paix, à rester serein et confiant, fera toute la différence, mais si par contre vous commencez à mentaliser et à vous poser des questions par rapport à des attentes que vous aviez projetées, alors soyez assurés que le test ne sera pas concluant.

En effet, c’est votre capacité à rester en paix qui est testée, car sans elle vous ne pourrez conserver une haute fréquence. Rappelez-vous, la “sélection” sera selon votre fréquence, alors il n’est pas très avisé de la descendre parce que vous perdez votre paix intérieure tout simplement. Ainsi, quels que soient les symptômes auxquels vous aurez à faire, restez droit dans vos bottes et faites tout pour démontrer votre aptitude à rester en paix comme un maître le ferait.

Dans un précédent article, j’avais parlé que chaque semaine qui passait correspondait à un chakra qui se ferait décrasser-lessiver. Nous arrivons donc à partir de mercredi (le 12-12-12) au 7ème chakra, pour ensuite terminer par les 3 jours, soit 1 semaine et 3 jours. Or, une espèce d’intuition me dit que ce serait plutôt 3 jours plus 1 semaine.

En effet, le second voile de l’oubli étant entre le 6ème et 7ème chakra, il me semble plus juste à notre Soi Supérieur de nous essorer complètement afin de pouvoir travailler sur nous plus efficacement sur la semaine qui suivrait. C’est à l’image d’une serviette que l’on voudrait essorer. Par exemple, la main gauche tiendrait la serviette verticalement, tandis que la main droite partant du haut tenterait de l’essorer en la serrant très fort en direction du bas.

C’est donc arrivé vers la fin de la serviette (6ème chakra, puisque l’on nous a mis tête en bas pour mieux nous essorer) que les dernières crasses nous habitant se retrouvent concentrées. Il serait donc logique que les 3 jours promis soient le 12, 13 et 14 décembre, afin d’évacuer nos dernières peurs ou crasses profondes.

Une fois cela fait, il serait alors plus facile à notre Soi Supérieur (qui est en contact avec nous via le 7ème chakra) de venir sécher la serviette, afin qu’au 21 au soir on soit devenu un linge tout propre, sec et plié selon les règles de l’UN, pour entrer sereinement dans la 4D, dans l’ère du Verseau, dans l’ère de l’amour et du don inconditionnel, dans l’aire des lampadaires confirmés, dans l’aire des maîtres futurs qui ascensionneront.

Je vous rappelle donc plusieurs petites choses :
1 – Les 3 jours d’obscurité de l’individu préhumain ne sont pas forcément les mêmes que ceux du collectif appelé Humanité et qui dépendent de maman Urantia principalement. Autant, vision 3D oblige, les gens pensent qu’il fera noir dehors (phénomène électromagnétique, etc..), autant les 3 jours d’obscurité individuels seront une obscurité intérieure.

Cette obscurité intérieure sera dûe probablement à toutes les dernières merdes intérieures qui remonteront à la surface. Ceci est à mettre en parallèle avec l’essorage final de la serviette. Dit autrement, selon notre rythme, nous allons donc probablement avoir une période pendant laquelle on ne saura plus comment on s’appelle tellement cela sera le bordel en nous, d’où l’image du coureur dans les derniers mètres et de l’absolue nécessité de ne pas paniquer en restant en paix intérieurement, tout en continuant d’avancer avec foi.

2 – Inutile donc de vous charger votre emploi du temps avec des tas de formalités extérieures, qu’elles soient sociales ou non. Noël, c’est le 25, alors faites en sorte d’être tranquille et peinard entre le 12 et le 22…

3 – Il n’y a rien de spécial à faire sinon à être en paix. Alors, s’il vous vient l’idée de penser à la planète ou à l’humanité, faites-le mais sachez faire la différence entre une demande de votre mental-égo et une demande de votre cœur / petite voix. L’essentiel n’est pas de faire des méditations ou de vouloir faire quelque chose pour améliorer l’humanité par des obligations amenées par votre coeur-égo, mais de briller de votre simplicité et de votre foi en tout instant.

Ne commettez pas l’erreur de croire que la noirceur extérieure viendra en premier, car cela ne déclenche que la peur et l’instinct de survie de 3D. Non, la noirceur viendra de l’intérieur, car ce sera votre noirceur qui se révèlera à vous. Regardez-la passer avec le sourire, car elle ne viendra pas vous ennuyer mais au contraire vous dire au revoir.

Cessez donc d’être négatif quand vous voyez des crasses remonter en vous, car ça, c’est de la vision purement 3D qui ne voit que malheur et désolation. Non, regardez cette noirceur, d’abord en reconnaissant que vous n’étiez pas blanc comme neige malgré tous les stages et méditations que vous avez faits (car ça, c’est l’illusion projetée par votre mental-égo), et voyez plutôt combien votre Soi Supérieur est en train de faire le ménage en vous, en votre temple, afin d’y venir y habiter définitivement.

Ainsi chaque crasse, chaque noirceur, chaque incompréhension doit être regardée pour ce qu’elle est, mais avec compassion. Aucun jugement à faire sinon le sourire protocolaire du tenancier qui est heureux de libérer les chambres devant accueillir une nouvelle clientèle plus clean, plus riche et surtout plus lumineuse.

Que vous pensiez 7 jours plus 3 ou 3+7, cela n’a pas d’importance, car au final ce sont 10 jours pour effectuer le déménagement final de 3D vers la 4D. Comme tout déménagement, c’est éprouvant, surtout dans les derniers jours, car en plus de la fatigue il faut rendre l’appartement propre, voire retaper quelque peintures et tapisseries après avoir rebouché les multiples trous dûs à l’accrochage de vestiges dédiés à la personnalité.

Je vous souhaite donc une bonne “dizaine”, à défaut d’une “quinzaine”, tout en sachant que je resterai présent sur le forum et à travers quelques articles de circonstance sur 345D.fr. En effet, normalement, cet article est le dernier de ce blog 5D6D, car lui aussi sera emporté dans les archives du temps…

Laurent DUREAU

Source : 5D6D.fr 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : ascensiondivine
  • ascensiondivine
  • : Sophro-transgénérationnel - Ascension individuelle et planétaire
  • Contact

Profil

  • SamiaGaïa
  • Coach Spirituel  
Sophrologie transcendantale et Alchimique
stages d'éveil spirituel 
Analyse des rêves
  • Coach Spirituel Sophrologie transcendantale et Alchimique stages d'éveil spirituel Analyse des rêves

Texte Libre

    
    Je vous présente mon nouveau site :
http://www.uni-vers-cite-de-lumiere.com/ 

          

           COEURS

     DON DU COEUR 
 Je fais un don avec compassion.
Faire un don pour la fondation
"Uni-Vers-Cité de lumière"
    
 

 

      JOSEPHINE WALL

 A toutes à tous Lumière d'Amour 

UNION SACREE

Feminin + Masculin = Communication

  

dev361.gif
    
        Activités Mars 2013

     Stage : Guérir l'enfant intérieur
Samedi 16 Mars de 10h à 17h
à Paris
   
Stage : Sophro-Energie
Samedi 23 Mars de 10h à 17h
à Paris

Stage : Connexion Quint'essense
Samedi 30 Mars de 10h30 à 17h
a Mory dans l'Oise
Me contacter 01.70.00.36.44
100€ la journée pour chaque stage.

 

dev361.gif 

Stage : Connexion Quint'essense
Mardi 2 avril et jeudi 18 avril
à Espace Harmonie 
de 19h à 22h


dev361.gif
 

 

 

 

INTENTION DE RASSEMBLEMENT DANS LE COEUR
TOUS LES SOIRS A 21H.

Je choisis de vibrer l'Amour la Joie et l'Harmonie
 à chaque instant,
avec toute forme de vie
sur cette planète dans les quatre directions,
avec les quatre règnes et les quatre éléments
ainsi que tous les DEVAS DE LUMIERE.
Qu'il en soit ainsi.
Merci de diffuser
Amour et Gratitude,
SamiaGaïa

dev361.gif

 

CHAINE D'AMOUR


Merci de participer à la Chaîne d'Amour
du vendredi à 21h. Seul ou en groupe, laissez
l'Amour s'écouler vers toute l'humanité et tous
les règnes en toute simplicité et innocence.
Alain

 

Recherche

Archives