Selon les êtres des pléaides, transmis par Gillian MacBeth-Louthan

Nous, les Êtres des Pléiades, allons vous parler de l’amélioration de vos véhicules d’énergie. Chaque jour sans exception vous devenez plus légers, plus sublimes et moins humains. Chaque jour sans exception la structure moléculaire de chaque cellule de votre corps, de chaque organe, de chaque gouttelette de sang, progresse en conscience, progresse en transformation et en transmutation. Intérieurement vous n’êtes pas celui que vous étiez la semaine dernière ni celui que vous serez la semaine prochaine.

La structure entourant chaque cellule de votre corps s’amincit. Tandis que ces membranes s’amincissent, vous êtes à même de recevoir davantage de lumière, davantage de compréhension et davantage de rayons de mémoire en provenance de l’ADN encodé dans votre être physique. Tandis que ces membranes des cellules commencent à s’amincir, vous découvrirez qu’à l’occasion votre corps physique réagit très violemment. Votre corps n’est pas touché dans son entier. Certains jours ce sont vos jambes qui connaissent un changement vibratoire, certains jours les os montent en fréquence, d’autres jours les muscles sont, pour ainsi dire, accordés, et puis les organes, et ainsi de suite jusqu’à vos cils, vos cheveux et chacune des cellules de votre peau.

Maintenant que ces organes et ces particules de votre « humanitude » commencent à recevoir davantage de lumière et davantage d’énergie, vous allez découvrir que votre tolérance aux circonstances humaines diminue. Nous parlons de vos emplois, de vos amis, de la circulation routière. Votre niveau de tolérance devient aussi mince que les membranes de vos cellules. Lorsqu’une nouvelle route est construite, le sol est creusé, retourné, exposé. Avant que la nouvelle route soit achevée plusieurs saisons peuvent passer sur cette route. Tant que vous êtes en construction, de nombreux éléments de votre psychisme sont exposés à l’irritation et à des intrusions de l’astral. Vous découvrirez ensuite que vous êtes plus compréhensifs, capables de capter les sentiments de personnes qui peuvent se trouver aussi loin par exemple que Tokyo. Vous découvrirez que vous êtes capables de comprendre ce que disent les animaux. Vous vous surprendrez en train de parler aux lézards, aux crapauds et aux oiseaux beaucoup plus que d’habitude et vous apprécierez davantage leur compagnie.

Le corps est une entité séparée de vous. Il n’est pas vous. Il est le partenaire de votre parcours Terrestre. Il est vivant, il a des sentiments et il est très très humain. Et c’est une partie de vous que parfois vous n’aimez pas, avec laquelle vous discutez, avec laquelle vous vous battez, contre laquelle vous hurlez. Et comme un petit enfant, il s’éloigne souvent de vous en tremblant. Il revient vers vous avec des brûlures et des maux d’estomac et des sensations diverses, comme un petit enfant en colère reviendrait vers ses parents.

Il est temps d’apprendre à être en contact avec votre état humain. Il est vrai que vous êtes engagés dans l’ascension, que vous devenez de légers véhicules sur la Terre, mais le corps vous accompagne. C’est un accord global. Si vous perdez le corps vous perdez la possibilité de faire l’ascension sur cette planète particulière. Aussi, liez-vous d’amitié avec le corps, soyez sympas avec lui. Vous le traitez parfois comme un familier que vous détestez. Il vous dit ce dont vous avez besoin. Apprenez à devenir amis avec votre aspect humain.

Beaucoup parmi vous sont en colère et l’ont été pendant des années parce qu’ils sont dans une forme humaine. C’est pourtant la seule manière par laquelle vous terminez ici le travail de l’ascension. C’est un engagement ancien. C’est la première fois qu’un tel engagement est pris d’ascensionner dans une forme humaine sur une planète qui est physique, et qui ascensionne également. Cela n’a jamais été achevé auparavant. Et vous, vous tous les Maîtres de lumière assis ici, vous vous êtes portés volontaires avec un grand « V » pour vous avancer pour cette mission — très heureux et très excités — et vous êtes arrivés ici et vous avez oublié. Vous avez oublié qui vous étiez, où vous alliez, comme un enfant que l’on fait tournoyer au jeu de Pin the tail on the donkey*. Vous avez épinglé la queue sur beaucoup de choses dans votre vie mais ça n’était pas votre mission.

Nous vous demandons de vous équilibrer, d’arrêter de faire des méandres dans votre vie et d’avancer à toute vitesse. C’est juste en face de vous. Il est nécessaire que vous commenciez à vous souvenir et que vous arrêtiez de lutter. Votre humanité dit que vous devez aller travailler à tel poste. Le corps de lumière dit je veux cet emploi. Vous avez tous deux besoin de parvenir à un compromis, d’une manière ou d’une autre. Commencez à discuter, en tête-à-tête avec votre humanité et trouvez un arrangement. Vous pointez du doigt tous ceux qui vous combattent et qui vous confondent, mais vous vous combattez et vous confondez vous-mêmes plus que quiconque dans votre vie. Vous êtes une contradiction vivante.

Nous vous demandons de continuer à faire l’expérience de ces fréquences qui s’avancent. Et quand vous en serez remplis, nous vous demandons de les libérer dans le cœur de la Terre. Elle est votre mère et votre sœur et votre ami et votre bienfaiteur. Sans elle, vous ne seriez rien. Donnez-lui avec amour. Voyez comme sont nettoyés ses mers et ses océans et ses rivières qui sont ses veines. Donnez-lui votre cœur et vos inquiétudes et votre tristesse comme vous le feriez à une mère. Elle vous tiendra dans ses bras, elle vous réconfortera, elle vous aidera à apprendre à aimer vos peurs et elle sera toujours là pour vous. Nous vous remercions. Nous vous honorons. Vous êtes ceux auxquels nous avons tendu la main et continuerons à tendre la main. Vous devez être loués, et applaudis, et aimés. Nous sommes vous comme vous êtes nous, et nous sommes tous un, n’est-ce pas ? Nous partons, mais nous demeurons dans la mémoire de vos cellules.
Traduction AD

Traduction AD

Site d’origine : thequantumawakening.com
http://www.thequantumawakening.com/